\\\\\\\\ Le . monde . des . tarots . anciens

27 août 2006

\\\\\\ Bienvenue !

BIENVENUE sur "Le monde des tarots anciens" ! Le but de ce blog est simple : présenter les JEUX DE TAROT ANCIENS (1350-1750) [#], les éclairer par des TEXTES [#] et des IMAGES [#]. Les conclusions que vous tirerez seront les vôtres. Le blog se veut clairement exempt de toute "théorisation" du tarot.

ca 1440 VISCONTI SFORZA carte Le Monde - quatramaranSoulignons un paradoxe : les textes que je partage avec vous n'ont jamais été écrits à propos des jeux de tarot. Rencontrés au hasard des lectures, ils proviennent d'ouvrages extrêmement variés [*]. Pourtant, étrangement, chacun me paraît évoquer une carte bien précise (le visuel, un détail, l'intitulé...). Comme un effet d'écho, souvent inattendu ...

J'ai eu envie de partager ces CORRESPONDANCES TEXTE-CARTE. Chacun reste libre de les explorer, d'en faire son miel, ou non.

Depuis 2006, au fil du temps le blog s'est enrichi de tout un florilège d'IMAGES :
- images de nombreux tarots anciens 1350-1750 (jeux complets, cartes, détails)
- illustrations de leur contexte historique ou artistique, de leurs thèmes visuels

D'où beaucoup de CORRESPONDANCES IMAGE-CARTE, souvent inédites. Merci de citer le blog si vous les utilisez !

Et pour limiter les anachronismes, un seul parti-pris : fournir en abondance des références très variées. Au fur et à mesure, se faufilent donc ici des jeux méconnus, des articles généraux (histoire, histoire de l'art, littérature) sur la période 1350-1750  et les racines antérieures, des outils de DECODAGE esthétique (symbolique, couleurs, thèmes visuels) ou intérieur (psychologie, spiritualité).

Tarot Visconti-Sforza, Milan ca 1450

En un mot, le blog vise à rassembler tout ce qui peut aider à resituer les tarots dans leur contexte d'origine ... pour mieux percevoir une carte selon l'esprit de son époque ...  pour mieux la "faire parler".

Encore une fois, que chacun se sente libre d'apprécier, ou non, l'un ou l'autre de ces éclairages proposés.

Bonne exploration ! /////                                                

 

N. B. : Pour la sérénité de cet espace, les commentaires sont modérés ET bienvenus.
N. B. : Ci-après, en cas de besoin, quelques explications pratiques sur l'organisation interne du blog,
           et sur la diversité de son contenu

 

*  *  *


21 du feuillet Rosenwald Florence ca 1500L'organisation interne du blog

Le contenu du blog est de nature terriblement multi-dimensionnelle. Il se structure chemin faisant. En 2014, les catégories du blog sont (colonne gauche de l'écran) :

l'accueil ("Comment utiliser le blog ...")
Jeux Anciens : REPERTOIRE chronologique  [#] - articles dédiés à un jeu précis [#][#]
les ressources générales : "parler le langage symbolique", histoire de l'art ...
les INDEX  : sources [#][#], oeuvres d'art [#], personnages [#], lieux [#] ...
30 catégories par CARTE (4 honneurs, 4 séries numérales, 22 atouts) avec chacune leur sommaire propre
quelques thèmes transversaux ou multi-cartes (par ex. Plantes & Animaux [#])

Un même texte est sauf erreur signalé au sommaire de tous les sujets qu'il évoque. Chaque article est doté de nombreux TAGS (liste des tags : archives) et de RENVOIS ---> à d'autres articles du blog. Par conséquent, il y a mille chemins d'accès à un même texte.

Carte du Monde dans le feuillet Rosenwald
Florence, ca 1500 (National Gallery, Washington)

 

*  *  *

carte XI FORCE - tarot Noblet Paris ca 1650 - letarodotcomDiversité des tarots anciens (Europe période 1350-1750)

La part belle est faite aux divers tarots anciens de "type Marseille", dont la structure générale s'est conservée à peu près jusqu'au XXe siècle : tarot parisien [#], Noblet, Dodal, Conver ...

Le blog aime extraire des exemplaires historiques des entrailles d'archives spécialisées :  cartes authentiques isolées [#][#][#], cartes de chasse (Hofjagdspiel) de la vallée du Rhin, tarots peints italiens du XVe s. (les divers jeux Visconti-Sforza, tarot dit "de Charles VI" [#], cartes Rotschild, cartes d'Este ...), cartes de triomphes (tarot dit "de Mantegna), tarots mythologiques du XVIIe s. (Mitelli), tarots français du XVIe s. (Catelin Geoffroy) [#], tarots franco-flamands (Viéville, Bodet) etc... car ils peuvent s'éclairer les uns les autres.

Pour s'y retrouver, le blog présente un REPERTOIRE chronologique des jeux [#] et, progressivement, les variantes graphiques d'une même carte [#][#][#].

Carte XI du Tarot de Jean Noblet, Paris ca 1650 (cliché BNF)

 

1438-1440 FRA ANGELICO - St Dominique - détail du Christ moqué- fresque-couvent San Marco Florence-csasantapiadotcomDiversité des TEXTES proposés en éclairage

Les sources utilisées commencent dès l'Antiquité [#], avec la Bible [#], la philosophie grecque [#][#] et les Pères de l'Eglise [#][#]. La majorité des auteurs sont des historiens [#][#][#][#][#][#], historiens de l'Eglise [#][#][#][#][#][#] et historiens d'art [#][#][#][#][#][#][#]. Les passages proposés éclairent des personnages [#][#][#][#], des mentalités [#][#][#][#][#][#], des événements [#]. A peu près tous les genres littéraires fournissent leur quote-part : autobiographie [#][#][#][#][#][#]; biographie [#]; chanson de geste [#]; conte [#]; dictionnaire [#]; discours [#][#][#]; essai [#][#]; interview [#]; lettre [#]; littérature classique [#][#]; monographie [#]; prière [#][#] ; psychologie [#][#][#]; récit de voyage [#][#][#]; roman [#][#][#][#]; science [#]; théologie [#][#][#][#] ; vie de saints [#][#][#]  etc ...

Fra Angelico (ca 1395 - 1455)
détail de St Dominique lisant
fresque du couvent San Marco à Florence (1438-1440)

 

 

Bartolo di FREDI Fresque à San Gimigniano - Uccisione_servi_di_giobbe,_bartolo - wikimedia

des IMAGES de toutes natures

pour affiner le regard ou aider à "contextualiser" les cartes : dessins [#][#][#], fresques [#][#], gravures [#], icônes [#][#], miniatures [#], peintures [#][#][#][#],  sculptures [#][#][#][#], une profusion de photos ... représentatifs d'une époque [#][#], d'un lieu [#][#][#], d'un personnage [#][#][#][#], ou d'un motif visuel [#][#][#][#] présents dans le tarot. Avec des rapprochements [#][#][#][#][#][#], des trouvailles visuelles [#], et des dossiers iconographiques [#] inédits.

Bartolo di Fredi (1330-1410),  peintre siennois :
Fresque de l'église de San Gimignano, chapelle Ste Fine
(1356 ?) 
le diable tue les serviteurs et détruit les troupeaux de Job (wikimedia)


Au final, le catalogue du blog atteint déjà, à ma grande surprise, près de 3000 images distinctes (2014).
Bonne exploration du vaste "monde des tarots anciens" !


11 mars 2007

Habillement & Accessoires (sommaire)

pour retrouver tout article du blog traitant (par le texte, ou par l'image) du thème de l'HABILLEMENT

 

RUBENS - pape Nicolas V - Thomas Parentucelli élu en 1477 - Wikimedia

 Pièces de costume ou accessoires

mise à jour 2012 : ARMURE [#][#][#]  - BARBE/symbolisme [#] - BARBE/iconographie [#][#] - BARBE/dans les jeux de tarot anciens [#] - BARBE/personnages barbus : ermite pêcheur [#] - St Onuphre (IVe s.) [#] - l'empereur Charlemagne [#] - St François de Paule (1416-1507) [#] - BIJOU [#][#] - BONNET DE FOU [#] - BROCARD [#][#] - CAPUCHON [#][#][#] - CHAPEAU [#][#][#][#][#][#] - CHAPEAU CARDINALICE [#][#] - CHAUSSES [#][#] - CLOCHETTES [#] - COIFFURE [#] -  COLLIER [#] - COULEURS [#][#][#- COURONNE [#][#][#][#] - COURONNE DE LAURIERS [#][#][#] -  FEMME [#][#] - FOURRURE [#] - GANTS [#][#][#] - GANTS PONTIFICAUX [#] - GRELOTS [#] - HABIT DE CHEVALIER [#] - HABIT D'ERMITE [#] - HABIT RAYE [#] - HABIT DE RELIGIEUSE [#][#] - LOIS SOMPTUAIRES [#] - LONGUEUR DES HABITS [#] - LUXE [#] - MANTEAU [#][#][#][#][#] - MEDAILLES [#][#][#] - MULES [#] - NUDITE [#][#] - PIEDS NUS [#][#][#] - RAYURES [#] - SOUTIEN-GORGE [#] - TEINTURE [#] TIARE [#][#][#] - VETEMENTS Moyen Age [#][#][#][#][#][#][#][#][#][#] Renaissance [#][#][#][#][#][#][#] Temps modernes [#][#] - VETEMENTS RELIGIEUX [#][#][#][#][#][#] - VETEMENTS FEMININS [#][#][#][#]

RUBENS (1577-1640) : Portrait du pape Nicolas V (wikimedia)

Auteurs des textes cités

AUCLAIR Marcelle, écrivain [#] - BUTLER Amy [#][#] - CASSIEN Jean (Ve siècle) [#][#] - Angelo de GUBERNATIS [#] - Histoire des Femmes (dir. G. DUBY, M. PERROT) [#] - GIGANTE Elisabetta, historienne d'art [#] - GOBRY Ivan, historien [#] - Dom GOUGAUD (1924), moine bénédictin [#] - GOUGUENHEIM Sylvain, historien [#][#] - HUIZINGA Johan, historien néerlandais [#][#]LACARRIERE Jacques, helléniste [#][#][#] - LE GOFF Jacques, historien médiéviste [#] - PERNOUD Régine, chartiste [#][#][#] - PINKOLA ESTES Clarissa, psychanalyste jungienne [#] - POMMIER Edouard, historien d'art [#]- VOLTAIRE [#] - WANEGFFELEN Thierry, historien [#] -

tarots concernés

cartes : I Bateleur [#] - II La Papesse [#][#][#][#] - III L'Impératrice [#][#][#][#][#] - IV L'Empereur [#][#][#] - V Le Pape [#][#][#][#][#] - visuels de papes [#][#][#][#][#] - VI L'Amoureux [#][#][#][#][#] - VII Le Chariot [#] - VIIII L'Hermite [#][#][#] - XIIII Tempérance [#][#] - XVII L'Etoile [#][#] - XX Le Monde [#] - Le Mat [#][#] - cartes de Cavaliers [#][#][#] - cartes de Deniers [#][#] - Roy de Deniers [#]
jeux : Visconti-Sforza Cary Yale (ca 1428-1447) [#] - Tarot Parisien [#]


Répertoire détaillé

VISCONTI CARY YALE mi-XVe s - Valet de Coupes - Beinecke LibraryTarot Visconti-Sforza Cary Yale (ca 1428-1447)
Valet de Bâtons - Beinecke Library

ARMURE ou CUIRASSE :
Botticelli/Pontelli [#] - Le Parmesan,1527 [#]
[#] 
[ARMURE] plastron de souveraine - par l'historien Thierry WANEGFFELEN
[#] [ARMURE] types "Chariot" en armure
[#] Marqueterie (armures du Duc de Montefeltro, dessin de Botticelli)
BIJOU

[#] Bijou de cheveux de l'ange (rech. personnelle/iconographie)
[#] [MEDAILLONS] Iconographie Renaissance (rech. personnelle/iconographie)
BONNET DE FOU
[#]
Tarot Parisien (le Mat)
BROCART
Pisanello, 1441 [#]
[#] [PORTRAIT] de face ou de profil - par Elisabetta GIGANTE, historienne d'art
[#] Présentation du Jeu Cary Yale ca 1428-1447 (voir la plupart des cartes)

CAPARACON

Le Titien [#]
[#] Cavaliers de Bâtons (variantes et iconographie)
CAPUCHON
dessin de Maarten DE VOS gravé avant 1594 [#]
[#] [CAPUCHON] Le sens du capuchon selon Cassien (Ve siècle)
[#] [SAINTS CAVALIERS] Saints militaires byzantins - par l'helléniste Jacques LACARRIERE


CHAPEAU (en général)
Parmigiano, 1527 [#] - Cranach L'Ancien, ca 1520 [#]
[#] Cavaliers de Bâtons (variantes et iconographie)
[#] Cavaliers de Deniers (variantes et iconographie)
[#] Présentation du Jeu Cary Yale ca 1428-1447

CHAPEAU CARDINALICE

[#] [CHAPEAU] A la recherche du chapeau rouge (1)
[#] [CHAPEAU] A la recherche du chapeau rouge (2)
[#] Le cardinal de Brandebourg en St Jérôme
CHAUSSES
[#] Les apprentis aux chausses courtes (par l'historien Sylvain GOUGUENHEIM)
[#] Visuels de St Roch (rech. personnelles/iconographie)
CLOCHETTES

[#] Le goût de ce qui brille - par l'historien Johan HUIZINGA
COIFFURE

[#] Trio de l'AMOVREVX, iconographie Renaissance (rech. personnelle)
[#] [COIFFURE] Iconographie
COLLIER
Holbein, 1534-35 [#]
[#] [PORTRAIT] de face ou de profil - par Elisabetta GIGANTE, historienne d'art
COULEURS
[#Le Blason des couleurs (XVe siècle) - par l'historien Johan HUIZINGA
[#] [COULEUR ROUGE] La pourpre cardinalice - par Amy BUTLER
[#] [COULEUR ROUGE] Petite histoire du vêtement rouge - par Amy BUTLER
COURONNE

[#] Trio de l'AMOUREVX, iconographie Renaissance (rech. personnelle)
[#] Présentation du Jeu Cary Yale ca 1428-1447
[#] Tout sur le laurier antique

FEMME (VETEMENTS DE-)

[#] Vêtements de femme au Moyen Age - par l'historienne Régine PERNOUD
FOURRURE
visuels : Holbein, 1543-35 [#]
GANTS
:
gants de St Louis [#] - Il Parmigiano,1527 [#] - Holbein, 1534-35 [#]
[#] Gants pontificaux (rech. personnelle/histoire de l'Eglise/iconographie)
[#] Gants de l'Empereur (rech. personnelle/iconographie)
[#] Biens d'un ménage au Moyen Age - par l'historienne Régine PERNOUD
GRELOTS
[#] Tarot Parisien (le Mat)
HABIT
RELIGIEUX
[#] Eremitisme (3) : L'Habit et le Bâton - par le moine bénédictin Dom GOUGAUD (1924)
[#Chevalerie et trêve de Dieu - par l'historien Ivan GOBRY
[#] Dans la clôture des Carmels d'Espagne - par l'écrivain Marcelle AUCLAIR
[#] Les yeux de la Prieure de Lessines - rech. personnelle/iconographie
LUXE
[#]
[VETEMENTS] Les Lois somptuaires - par l'historien Jacques LE GOFF
[#] [COULEUR ROUGE] Petite histoire du vêtement rouge - Amy BUTLER GREENFIELD
[#] Présentation du Jeu Cary Yale ca 1428-1447
MANTEAU

[#] Le pape du Visconti-Sforza - rech. personnelle/iconographie
[#] Les images de Papesse dans les tarots anciens - rech. personnelle/iconographie
[#] type "mixte" Pape/Papesse
[#Art gothique : mouvement et symboles - par l'historienne Régine PERNOUD

[#] Vêtements de femme au Moyen Age - par l'historienne Régine PERNOUD
[#] Le Blason des couleurs (XVe siècle) - par l'historien Johan HUIZINGA
MEDAILLES
[#] [MEDAILLONS] Iconographie Renaissance (rech. personnelle)
[#] [MEDAILLONS] L'oeil ailé d'Alberti - par l'historien d'art Edouard POMMIER
[#] [PORTRAIT] Un roy de Deniers à Parme, 1527 - par Elisabetta GIGANTE, historienne d'art
MULES
[#] La Roue de Fortune de Voltaire (1740)
NUDITE
[#Beauté féminine et sidération - extrait de Histoire des Femmes XVIe-XVIIIe
[#] [EROS] Dossier iconographique - rech. personnelle)/iconographie
PIEDS NUS
[#] L'ermite pêcheur d'Athos - par l'helléniste Jacques LACARRIERE

[#Le sens des pieds nus selon Cassien (Ve s.) - extrait des Institutions monastiques
[#] Les apprentis aux chausses courtes par l'historien Sylvain GOUGUENHEIM
RAYURE
[#] [HABIT RAYE]
Iconographie (en cours)
SOUTIEN-GORGE

[#] Soutien-gorge blindé, par la psychanalyste Clarissa PINKOLA ESTES (Tempérance)
TIARE
[#] [CHAPEAU] A la recherche du chapeau rouge (1)
[#]
[PAPE] Gants Pontificaux - tiare de Jean XXIII
[#] [PAPE] définitions de base (Jean CHELINI) - dessin en marge

[#] [SAINT EMPIRE] Dossier iconographique (gravure représentant Pie II)
[#] [TIARE] Dossier iconographique
[#] type mixte Pape/Papesse
TURBAN

Valet de Deniers du jeu du Musée Fournier trouvé à Séville (cf. album)

 

 

01 mai 2007

Textes & visuels autour de XVI MAISON DIEV

tarot_maison_dieu------> Archétype visuel
- une haute TOUR [#], trois petites FENETRES [#],
- un dernier étage SOULEVE [#], des FLAMMES ASCENDANTES [#]
- des boulets ou balles MULTICOLORES qui s'en échappent,
- un QUART DE SOLEIL [#] (ou nuée) dans l'angle supérieur droit, 
- deux personnages qu'on dirait EXPULSES [#], aux MAINS TOUCHANT TERRE, l'un faisant le poirier au premier plan, l'autre encore à moitié incarcéré [#].

Variantes graphiques :  
la glandée, ou le berger sous l'arbre du Tarot Viéville (ca 1650) : [#]

(ci-contre : tarot Dodal, Lyon 1701-1715, source : pratique.fr)

------> Iconographie : 
Références bibliques :
jardins suspendus de Babylone [#] - murs de Jérusalem [#] - tour de Babel [#] - tour close [#]  
Références au Moyen Age féodal :
château-fort - donjon et tour-résidence [#] - fenêtres romanes [#] - tours de défense en ville [#] - tours de guet [#][#- tours de ferme fortifiées [#] 
Allégories : 
chute - délivrance ou sortie de prison [#] - flammes [#] - foudre - glandée [#] - nuée [#] - orage [#] - ouverture ou porte du ciel [#] - septembre [#] - tour jamais prise [#]  

 TEXTES suggérés pour illustrer cette image :

------> Histoire de l'art :
                   de Marie-Madeleine DAVY : [TOUR] Allégorie de l'Eglise (dans l'art roman) [#]

------> Histoire : 
Les hôpitaux :
                   de Régine PERNOUD : Fabiola et les premiers hôpitaux
[#
                   d'après M. BOURIN, R. DURAND : 
Les petites "maisons Dieu de village" [#]
Les tours de défense :
                   de Georges DUBY, de l'Acad. Française : [TOUR] ancien monopole royal [#] 
                   de S. GOUGENHEIM :
[TOUR] Les tours, premiers châteaux forts
[#]
               du Prof. Jacques HEERS : [FORETS DE TOURS] dans l'Italie des cités-états [#]
                   de John LAW : [TOUR] Précipités du haut du Torrazzo [#]  
Les tours-résidence et l'art de la construction :
                   de Jean MESQUI : [TOUR] résidence contractée/palais extensif [#]
                   de François ICHER : [TOUR DE BABEL] Victoire de la pierre sur le bois [#]
                   de Jacques LE GOFF : [PIERRE] Fréquence des incendies de charpente [#]

------> Anthropologie/histoire des religions
                   de Mircea ELIADE : [TOIT] Briser le toit de la Maison [#]

------> Spiritualité :
                  
du Père dominicain M-D MOLINIE o.p.: Laissez-vous faire ! [#]
                   du Dr Paul NAGAÏ, survivant de Nagasaki : 
                  
L'accomplissement de la vie ressemble à la construction d'une tour [#]

------> Psychologie/psychanalyse :
                   du psychanalyste Ernst Aeppli : [FEU] Feu ou incendie dans les rêves [#]

(en cours)

Posté par receptivite à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 juin 2007

Autour de II LA PAPESSE : sommaire

 

Papesse tarot Noblet_enseigne de JC Flornoy -------> Archétype visuel

une FEMME, ASSISE, vue de trois quarts [#], au long MANTEAU ample, une TIARE [#] sur la tête, regarde vers la gauche, en tenant un LIVRE [#][#][#] sur les genoux, l'index [#] posé sur une page. Un ROULEAU OUVERT [#] derrière sa tête.

Dénomination : LA PAPESSE.
Exception : LA PANCES (Dodal) [#]

Variantes graphiques [#]
Type mixte pape/papesse [#] 

-------> Iconographie
           de référence 
Personnages :
- ABBESSES [#][#][#][#]
- SAINTE ANNE éducatrice [#]
- BEGUINES (pieuses laïques) [#  
- ENSEIGNANTES [#], Dhuoda [#]  
- MONIALES ET COPISTES [#]   
- PAPE [#][#]
- PAPESSE JEANNE (Légende) [#]
- PRIEURES de l'Hôpital à la Rose [#]    

 

Thèmes :
- ALLEGORIE DE L'EGLISE [#][#]
- MANTEAU tenue de pélerinage [#]
- PORTRAITS D'HUMANISTES cf. album "Livre en mains dans l'iconographie" 
- TIARE PAPALE [#][#][#]
etc... 

-------> Autres recherches perso
                Une abbesse célèbre au XVIIe siècle [#]
                Les abbesses : (1) un pouvoir [#- (2) Portraits individuels [#
                LISTE d'abbayes féminines (parfois disparues) [#][#][#]

TEXTES pouvant évoquer l'une de ces composantes archétypiques :

-------> Histoire :

                 [#]  La condition féminine sous l'Antiquité (Régine PERNOUD)
                 [#]  Manuel pour mon fils, de Dhuoda, IXe s. (Régine PERNOUD)
                 [#]  [ABBESSE] Les premières abbesses (Régine PERNOUD)
                 [# [BEGUINES] Béguines et Mystiques (Claudia OPITZ)
                 [#]  [FEMME] Femmes cultivées au XVIe siècle (Jean DELUMEAU) - carte III Impératrice

                 [#]  
[LIVRE] Femmes, livres et religion au Moyen Age (Régine PERNOUD)
                 [#]  [LIVRE] Bible chrétienne (Ivan GOBRY)
                 [#]  [LIVRE] Histoire des livresapocryphes (DANIEL-ROPS)
                 [#]  Dans la clôture des carmels d'Espagne (Marcelle AUCLAIR)
                       Une visite exceptionnelle à l'intérieur des Carmels d'Espagne, 400 ans après
                       leur fondation par sainte Thérèse d'Avila. Récit et citations de la sainte.
                 [#]  Une abbesse célèbre au XVIIe siècle (Gabriel AUDISIO)
                 [#]  Supercherie : la papesse Jeanne (Jacques HEERS)
                       Le point sur cette légende par un agrégé d'histoire, prof. honoraire en Sorbonne

--------> Spiritualité :

                 [#]  Carmel de Lisieux (extr. de l'autobiographie de St Thérèse de Lisieux) 
                       pour illustrer le côté paisible du visuel de la carte
                 
[#]  Le dépliement du coeur, une des "Cent Prières possiblesdu pasteur André
                       DUMAS (+1996), expression
 si adaptée aux plis et replis du manteau traditionnel de la Papesse 
                 [#]  
[DOIGT DE DIEU]  par M-M DAVY :  le sens de l'index au Moyen Age roman
                 [#]  [LIVRE][DOIGT] Sainte Anne éducatrice (d'après Jean de VIGUERIE)
                 [#]  [LIVRE] Bible hébraïque et Talmud : les "torot" (Marc-Alain OUAKNIN, rabbin)
                 [#]  [LIVRE] Lecture hassidique de la Torah, par Catherine CHALIER

 

--------> Littérature :

               [#] Oraison funèbre de Madame Yolande de Monterby, Abbesse des Bernardines [de Metz]
                       par Jacques-Bénigne BOSSUET (ca 1660)

--------> textes à d'autres chapitres du blog :

                  chap. Habits & Accessoires : Le vêtement féminin au Moyen Age [#]
                  carte V Le Pape : [TIARE] Dossier iconographique [#]
                  carte V Le Pape : Type visuel mixte pape/papesse [#

                  carte XVI Maison Dieu : Fabiola et les premiers hôpitaux [#]
                  carte XVI Maison Dieu : [TOUR] Allégorie de l'Eglise (dans l'art roman) [#]

--------> quelques cartes anciennes :  

Visconti Sforza      Noblet               Dodal                Payen            P. de Champaigne              Conver
  Italie du Nord          Paris                  Lyon                Marseille                                                     Marseille
     XVe s.                 ca 1650          ca 1701-1715           1713                          1648                     avant 1760

7e10f1a77fb92c83075d7231c5476eb8_276_656

02_la_papesse_Noblet_old_site_letarot_comPAPESSE_tarot_DODAL_old_ca_1701_1715_site_letarot_com_II_web_basPAPESSE_Tarot_Payen_1713_site_tarot_org_il_02_20La_20PapesseAng_lique_Arnauld_portrait_site_Univ_Montr_alPAPESSE_Conver_old_v_H_ron_1761_revak 

 

I  L  L U  S  T  R  A  T  I  O  N  S 

ENSEIGNE de la papesse par JC Flornoy (jeu Noblet de 1650 recolorisé)
source : www.laval53000.fr/dans-le-departement/sainte-suzanne/
CARTE DU TAROT NOBLET (version recolorisée), source : legolas.vefblog.net
CARTE DU TAROT VISCONTI-SFORZA Pierpont Morgan (source : linattendue.fr)
CARTES DES TAROTS NOBLET ET DODAL
(clichés BNF des originaux) - source : www.letarot.com 
CARTE DU TAROT PAYEN Avignon 1713, cliché N&B - source : tarot.org.il  -
CARTE DU TAROT CONVER : facsimilé des Ed. Héron (source :  www.villarevak.org)

PORTRAIT de l'abbesse de Port-Royal par Philippe de Champaigne en 1648 :  castelg.club.fr/img19.htm

20 juin 2007

Jeux anciens : sommaire et liste

Ce chapitre regroupe les informations spécifiques aux jeux de tarot (ou équivalents) les plus anciens. Il contient beaucoup de documents visuels issus de sites spécialisés, et du blog (en rouge), plus quelques textes historiques importants.

------------> Sur l'origine :

  • Quand la xylographie arriva en Occident [#]
    Sur l'origine probablement chinoise des cartes à jouer ... arrivées en Europe fin des années 1300. Extrait de D. J. Boorstin (Directeur de la Congress Library à Washington) : "Les Découvreurs" "D'Hérodote à Copernic, de Christophe Colomb à Einstein, l'aventure de ces hommes qui inventèrent le monde", Robert Laffont, Coll. Bouquins (1986) -  Ed. originale New York : 1983

------------> Jeux anciens de tarot  (par ordre chronologique) :

années 1400 (tarots peints)

JEU du MUSEE FOURNIER D'ALAVA (Espagne), trouvé à Séville, ca 1400 :

HOFJAGDSPIEL (cartes de chasse) 1430/.., Bâle/centre Europe :

MULÛK WA NUHAB cartes arabes, Musée de Topkapi :

CARY SHEET (feuillet séparé), début XVe s., Milan, conservé à la Beinecke Library, Yale University :

DICK SHEET (feuillets séparés), début XVe s., Ferrare ou Venise ?  (Metropolitan Museum) :

VISCONTI-SFORZA (en général) :  

VISCONTI-SFORZA BBV, Brera-Brambilla-Visconti :
VISCONTI-SFORZA CYV, Cary-Yale Visconti, ou Visconti di Modrone, Milan 1428-1447  (Beinecke Library) :

  • Présentation du jeu Cary-Yale Visconti [#]
  • Carte supplémentaire dans ce jeu : L'Espérance, cf. [TRIDENT] Les trois pulsions selon Paul Diel [#]
  • Motifs visuels spécifiques à ce jeu :
    Cavalier d'Epées, cf. [SAINTS CAVALIERS] Iconographie de Saint Georges [#]
    Reine d'Epées : [EPEE] Judith ou la Reine d'Epées
    [#]
    Valet de Deniers : [MEDAILLON] Iconographie Renaissance
    [#]
    IV L'Empereur : Effigie du souverain en majesté
    [#] - Variantes graphiques de la carte "l'Empereur" [#]
    VII Le Chariot : [CHAR DE TRIOMPHE] Dans la Florence des Médicis
    [#]
    XI La Force : Variantes graphiques de la carte
    XI "la Force" [#]
  • Exposition de la BnF "Tarot, jeu et magie" (page de ce jeu) : gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6532698n/f43.image
  • Aspects du jeu (en anglais) : www.tarothistory.com/caryyalevisconti.html

VISCONTI-SFORZA PMBV (Pierpont-Morgan Bergamo Visconti Sforza) 1450-1480 Milan : [#]

AUTRES TAROTS DE FERRARE (partiels et épars) : cf. encyclopédie de Stuart Kaplan
CARTE D'ISSY LES MOULINEAUX (chariot), ca 1450 Ferrare : [#]

CARTES D'ESTE (17 cartes), Ferrare ca 1450 ou 1460-1480 (?), ou après 1473 (selon Andy Pollett) :

8 CARTES A JOUER ITALIENNES COLLECTION ROTSCHILD, fin XVe s. (Musée du Louvre) :

TAROT DIT DE CHARLES VI, Bologne (ou Ferrare selon Andy Pollett ?), fin XVe s. :

 

années 1500

ROSENWALD SHEET (feuillet non découpé), Florence, ca 1500, National Gallery, Washington :

  • Les images de papesse dans les tarots anciens [#]
  • Iconographie : type mixte pape/papesse [#
  • [GLOBE TERRESTRE] Dossier iconographique [#]
  • [EROS] Dossier iconographique : Vénus et Cupidon [#]
  • [ENQUETE] Faux ou faucille ? [#]
  • [TOUR] Ancien monopole royal [#]
  • [COLONNE] Ancien monopole royal [#]
  • images du feuillet : picasaweb.google.com/sq.ratatosk/RosenwaldSheet#

BEAUX-ARTS SHEET (feuillet séparé) tarot de Bologne, XVIe s. conservé à l'ENSBA (Ecole des Beaux-Arts), Paris :

TAROT DE AGNOLO HEBREO, Bologne, XVIe siècle :

FEUILLET DIT "DE MANTEGNA"   :

TAROT DE CATELIN GEOFFROY, Lyon, 1557 :

  • présentation du jeu : Tarot de Catelin Geoffroy, 1557 Lyon : un maillon Italie-France [#]
  • cartes individuelles : variantes graphiques de la carte I Le Bateleur [#] - de IV L'Empereur [#]
  • motifs spécifiques à ce jeu : [JOUEURS] Iconographie XVIe-XVIIe siècles [#] - [AMOUREUX] Le Jardin d'Amour du Maître E. S. [#]
  • Exposition de la BnF "Tarot, jeu et magie" 1984 (page de ce jeu) : gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6532698n/f57.image
  • Comparatif avec les numérales de Virgil Solis (1544) et les atouts du Tarot Parisien : cards.old.no/1557-geofroy/

JEU DE JOST AMMAN, 52 dessins, Nüremberg, 1588 :

 

années 1600

TAROT PARISIEN, début XVIIe s. :

TAROT ORFEO, Lucques, XVIIe s.

  • page du jeu [#]

TAROT DE JEAN NOBLET, Paris, ca 1650 :

  • page du jeu [#] -
  • carte spécifique du jeu : XI La Force L'ours, roi détrôné [#]
  • cartes individuelles : Bateleur [#][#][#] - Papesse [#][#] - Impératrice [#] - Empereur [#][#] - Le Pape [#][#][#] - L'Amovrevx [#][#] - Le Chariot [#- La Force [#] - Le Pendu [#] - carte XIII [#- Tempérance [#][#] - Maison Dieu [#][#Soleil  [#][#][#][#- Chevalier d'Epées [#] - Chevalier de Bâtons [#] - Valet d'Epées [#] - Valet de Deniers [#] 
  • Exposition de la BnF "Tarot, jeu et magie" 1984 (page de ce jeu) : gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6532698n/f71.image  

TAROT DE JACQUES VIEVILLE , Paris, ca 1650 :

TAROCCHINO DA GIUSEPPE MARIA MITELLI, 1660-65, Bologne :

TAROT DE FRANCOIS CHOSSON, Marseille, 1672 ? :


années 1700

TAROT DE JEAN DODAL, Lyon, 1701-1715 :

TAROT DE JEAN PIERRE PAYEN, Avignon, 1713 :

TAROT DE JEAN PAYEN, Avignon, 1743, origine selon Stuart Kaplan ca 1735 (ou plus tôt) :

MINCHIATE, Florence 1725 et fin XVIIIe s. :

TAROT DE JEAN BODET, 1743-1745 : 

TAROT DE NICOLAS CONVER, ca 1760 :


25 juin 2007

Mat des tarots anciens

NOBLETcarteduMat_source_JCFlornoy_letarotdotcom--------> Archétype visuel

La carte Le MAT ou LE FOU ou LE FOL :
Un homme BARBU [#], MARCHANT, YEUX AU CIEL [#], vu de 3/4 dos, au vêtement BARIOLE [#], et bonnet à CLOCHETTES [#], un BATON de marche en main droite, un bâton [#] et une BESACE sur l'épaule gauche, le vêtement RELEVE sur la cuisse, jambes nues [#], souvent avec des CHAUSSURES ROUGES. Un ANIMAL (semblable à un chien ou un petit animal sauvage) jappe et mord son arrière.

Carte "Le FOV" du jeu de Jean Noblet, Paris, ca 1650, version recolorisée (www.letarot.com)

Variantes graphiques : (à venir)
Mat du Visconti Sforza, ca 1440 [#]

--------> Iconographie de référence :
Les éléments visuels de cette carte semblent un COMPOSITE mixant plusieurs figures traditionnelles :
   - le Vice de la Sottise (Stultitia) cf. gothique international [#]
   - St ROCH, pélerin et pesteux, et le CHIEN (cf. histoire [#]; images [#])
   -
le BOUFFON ou le FOU (couleurs, bonnet, CLOCHETTES [#]) cf images [#]
   - les itinérants : le PELERIN, le MENDIANT, le VAGABOND [#], le VOYAGEUR ...
   - l'allégorie du mois de SEPTEMBRE [#][#]
 

TEXTES pouvant évoquer le Mat des tarots anciens :

--------> la sainte Bible Bible Liturgique (catholique) www.aelf.org  
                     Epître aux Hébreux, chap.11 (v. 32-40 en particulier) [#]

 
--------> Spiritualité :
                      M.-M. DAVY dans "Initiation à la Symbolique romane" (1977) : La vie comme un pélerinage [#] 

                      pour garder en tête que pélerinages et nomadisme étaient si fréquents au Moyen Age ...

--------> Littérature :
                     de Jacques LANZMANN : [DEPART] Apprentissage de la fuite [#
 

--------> Histoire médiévale :
               
      de Michel MOLLAT : [VAGABOND] Les vagabonds à la fin du Moyen Age [#]
                     
de Bronislaw GEREMEK : Métiers indignes au Moyen Age
[#]

--------> histoires de fous :
                     I LE BATELEVR : 1416, Vagabond mais pas Bateleur ! (B. Geremek) [#]
                     IV L'EMPEREVR : L'Homme qui se prenait pour l'Empereur, Wiechert, 1950 [#]
                     X ROVE DE FORTVNE : Les uns montent, les autres descendent Gielée, 1289 [#]
                     XV LE DIABLE :  Le moine fou d'Athos aperçu par J. LACARRIERE, ca 1950 [#] 

 

Posté par receptivite à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

14 août 2007

Textes & images évocateurs de VI L'AMOVREVX

---------> Archétype visuel :Amoureux _ Tarot Dodal_1701à1715

La carte VI L'AMOVREVX dans les tarots anciens :
Vu de face [#], un JEUNE HOMME blond, en POURPOINT RAYE et ceinturé, JAMBES NUES [#][#], CHEVEUX MI-LONGS, DEBOUT entre 2 FEMMES QUI LE TOUCHENT [#], l'une portant une coiffe ou cheveux attachés, l'autre ayant les cheveux dénoués ou bouclés. Dans le ciel, Cupidon [#], souvent représenté YEUX BANDES, est PRET A DECOCHER SA FLECHE [#].

Variantes graphiques : à venir ...
carte du Noblet (1650), cf. [#]

 tarot Dodal, Lyon ca 1701-1715
version restaurée, source :
www.pratique.fr/

---------> Iconographie de référence :
Thèmes visuels :
- allégorie du Printemps - scènes agrestes
- cours d'amour - jardins d'amour [#] - cf. une peinture du XVe siècle à Ferrare, berceau des tarots dits Visconti-Sforza [#]
- trio allégorique [#
-  pieds nus [#][#], chantiers de construction,etc ...
- Eros, Cupidon, angelots et putti, flèche [#] ...
Epoques :
XVe siècle [#] - Renaissance [#][#]  

TEXTES pouvant être mis en regard de l'une ou l'autre composante archétypique de la carte :

-------> Histoire de l'art :
                     [AMOUREUX] Jardin d'Amour du Maître E. S. -
[#]

 

-------> Histoire :
                     [DUALITE] Les deux hommes en moi - par Régine PERNOUD [#]
                    

                    

-------> Psychologie/psychanalyse : 
                 [EROS] Eros et Psyché
(par Paul Diel, concepteur de la psychologie de la motivation) [#]
                 [FLECHE] Les flèches chez Jung
(extr. de "Métamorphoses de l'âme...") [#]

-------> Spiritualité
                    [DUALITE] Psaume 1 : L'homme entre deux voies (extrait de la Bible) [#]
                     [DOUBLE ATTRAIT] par le Père M-D Molinié o.p. [#
                    [EROS] et Agapê
par Theophora Schneider, bénédictine, dr en philosophie (ca 1935)[#]
                     [PIEDS NUS] Sens selon Cassien (Ve s.)  [#]
                     "Les pieds de notre âme doivent être toujours être prêts à avancer dans la voie spirituelle".

                                                    

Posté par receptivite à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 août 2007

Textes et Images autour de la carte V LE PAPE

-------> Archétype visuel de la carte V LE PAPE :

Visconti-Sforza (Pierpont Morgan)  Tarot de Jean Payen
       Italie du Nord, XVe s.               Avignon, début XVIIe s.

            VSd0536105un HOMME AGE, ASSIS, en aube et revêtu d'un LONG MANTEAU AGRAFE [#], BARBU [#], coiffé d'une TIARE [#], BENIT de la main droite et tient un crucifix ou une CROSSE [#] en main gauche. Ses mains sont GANTEES [#]. Il y a souvent avec lui DEUX CARDINAUX, ou deux SERVANTS [#], personnages plus petits agenouillés devant lui.[#]

Variantes graphiques : (à venir)

-------> Iconographie de référence :
Image composite :
Pape : Audience papale [#][#]
Cardinal : [#][#][#][#]
Evêque : L'évêque siégeant sur son trône épiscopal [#] - Evêque debout bénissant [#] - Saint debout bénissant [#]
Abbé crossé :  [#]
Oeuvres d'art :
mosaïque byzantine du VIIIe/IXe siècle [#] - enluminure du XIIe s. [#][#] et du XVe s. [#][# - sculpture du XVe s. [#] - gravure du XVIe s. [#][#] - orfèvrerie du XVIIIe s. [#

-------> Textes pouvant éclairer l'une ou l'autre de ces composantes archétypiques :

-------> Histoire : 
                     René REMOND, de l'Académie Française : Spécificités historiques du pape [#]
                     Jacques HEERS, Prof. Honoraire : Les Papes au temps des Médicis [#]
                     Amy BUTLER GREENFIELD : [COULEUR ROUGE] La pourpre cardinalice [#]
                     M-M DAVY, L'attrait de Rome au Moyen Age roman (carte IV L'EMPEREUR) [#] 

-------> Spiritualité : 
                     Ernst WIECHERT, romancier allemand antinazi : Etre comme un enfant [#]
-------> Histoire de l'Art : 
                
Louis CHARBONNEAU-LASSAY : La main bénissante du Christ [#]
                     Jan BIALOSTOCKI : [ADORATION] A genoux devant le divin [#]

 

Sources des illustrations : trionfi.com/i/05/

Posté par receptivite à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 août 2007

Autour de XVIIII LE SOLEIL : Sommaire

--------> Archétype visuel 17044553_p

CONSTANTES VISUELLES :
en haut, un SOLEIL RAYONNANT [#][#], avec un visage, des LARMES ou éclats multicolores [#]; en-dessous, un MUR de briques derrière DEUX ENFANTS JUMEAUX [#], souvent asymétriques (normal/aveugle ou garçon/fille), à peu près NUS ou vêtus d'un simple pagne.

VARIANTES GRAPHIQUES : [#]
Les différents jumeaux, la variante du cavalier nu du Viéville [#]

Tarot Noblet, Paris ca 1650, cliché B.N.

--------> Iconographie de référence
Antiquité gréco-romaine :
le dieu-soleil Hélios [#] - les jumeaux Romulus et Rémus - offrande des pêcheurs au soleil [#] - constellation des Gémeaux [#] - chaleur et lumière
Christianisme : 
Adam et Eve,
ostensoirs-soleil [#][#], etc...
par époque :
fresques romanes [#] - enluminures du XVe s. - orfèvrerie du XVIIe s. [#][#][#et du XIXe s. [#][#


TEXTES proposés autour de ces composantes archétypiques :

--------> Autobiographie/récit :
                  Jacques LACARRIERE : "Liturgies de nuit à Athos" 

-------->  
                  M-M DAVY : Symbolique du Soleil dans l'art roman [#]

--------> Histoire :  
[#]   

--------> Littérature :  
                  Franz WERFEL : Enfants au soleil de Venise [#]

--------> Spiritualité
                  prière de st Anselme de CANTORBERY (+1109) : "L'Oeil de mon âme" [#] 
                  Olivier CLEMENT : "L'homme est vivant quand il aime et se sait aimé" [#] 
                                     
--------> Psychologie
              
Georges ROMEY : [CHALEUR] Symbolisme de la chaleur [#]
                   Ernst AEPPLI : [SOLEIL] symbole en psychanalyse jungienne [#]


                               

Posté par receptivite à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 août 2007

Psaume 1

pour illustrer la carte VI L'AMOVREVX, l'homme entre deux voies :

Textes évocateurs de la carte VI L'AMOUREUX (liste) [#]

Psaume 1
Psaume de Sagesse : les deux voies


Heureux est l'homme
      qui n'entre pas au conseil des méchants, +
      qui ne suit pas le chemin des pécheurs, *
ne siège pas avec ceux qui ricanent,


mais se plaît dans la loi du Seigneur
et murmure sa loi jour et nuit !


Il est comme un arbre
planté près d'un ruisseau, +
qui donne du fruit en son temps, *
et jamais son feuillage ne meurt ;
tout ce qu'il entreprend réussira,


tel n'est pas le sort des méchants.
Mais ils sont comme la paille
balayée par le vent : +


au jugement, les méchants ne se lèveront pas, *
ni les pécheurs au rassemblement des justes.
Le Seigneur connaît le chemin des justes,
mais le chemin des méchants se perdra.

Traduction : Bible Liturgique
source : www.aelf.org

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Autres extraits de la Bible cités dans le blog :
Lettre de saint Paul aux Hébreux, ch.11 : "Ils vivaient ça et là dans les déserts..." (pour la carte VIIII L'ERMITE) [#] - Livre d'Ezéchiel, ch. 37 : "Je vais ouvrir vos tombeaux..."(pour la carte XIII) [#] - Nombreuses références bibliques dans "Le démon" [#]; "Satan et la Providence (initiation théologique)" [#] (pour la carte XV LE DIABLE) -


Posté par receptivite à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

29 août 2007

VI L'AMOUREVX selon Jean Noblet (Paris, ca 1650)

carte VI L'AMOUREUX (sommaire) [#]

Pour rappel visuel :

 

AMOUREUX

 

 

 

 

voici une image de la carte numéro VI intitulée L'AMOVREVX.

 

Celle-ci est de Jean Noblet (Paris, ca 1650).
Un exemplaire authentique de ce jeu est conservé à la Bibliothèque Nationale à Paris.

La carte a été soigneusement recolorisée aux couleurs les plus probables à son époque d'origine, par Jean-Claude Flornoy.

 

 

 

 

Sources:

image et page d'origine (N.B. : page indisponible en août 2009)
http://www.rusjoker.ru/WWPCM/decks07/d05925/d05925.htm

 


 

Posté par receptivite à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

02 septembre 2007

L'accomplissement de la vie ressemble à la construction d'une tour

XVI MAISON-DIEV (sommaire) [#]
Recherches personnelles (sommaire) [#]
voir aussi : La tour de l'ermite [#]
[TOUR] iconographie :  [#][#][#][#][#][#][#][#]
[TOUR] textes : [#][#][#][#][#]
 

Pour illustrer la TOUR et la NUEE divine figurant sur la carte XVI MAISON DIEV, un texte et un éclairage biographique d'un médecin japonais, chrétien survivant de Nagasaki, Takashi NAGAI (1908-1951).

Dr Takashi (Paul) NAGAI  : "La Voix du Désert Nucléaire"  -   
Une Lumière dans Nagasaki
 - choix de textes de Takashi Nagai, Editions Nouvelle Cité (2006)
[extrait pages 126-127] ////////////////////////////////////////////////////////////



Maison Dieu Noblet ca 1650 Paris version recoloriséeTarot de Jean Noblet 
Paris, ca 1650
version recolorisée
www.rusjoker.ru 

L'accomplissement de la vie ressemble à la construction d'une tour.

 

Chaque homme bâtit sa tour.

 

Les uns la bâtissent très petite, d'autres s'arrêtent en route. Nous trouvons toutes sortes de tours : des grandes, des petites, des larges, des étroites, des jolies, des vilaines, des bien équilibrées, des mal équilibrées ...

 

 

 

XVI-Dodal letarotdotcomTarot Dodal (cliché Bibl. Nationale)
Lyon ca 1701-1715
www.letarot.com

Si je regarde sur la colline une tour aux couleurs voyantes, se dresser dominante dans le ciel, je ne sens pas la présence du Dieu que j'aime.

 

La tour de vie que j'ai essayé de construire est celle qui cherche à atteindre humblement mon Seigneur.

 

Comme j'ai le pressentiment que s'approche la fin de ma vie, je commence d'en construire le toit.

C'est difficile! Le sommet est étroit, et il est facile de glisser, de tomber par terre, et de se fracasser la tête. Voilà ce que pour l'homme ardent signifie : "au risque de sa vie!"

Plus la tour sera haute, plus il sera difficile d'y construire son toit, et d'y dresser une croix au sommet. Par nos propres forces, nous n'arriverons jamais à achever notre tour.

 

Que devons-nous faire ?

 

Il n'y a qu'une réponse : confions tout à notre Dieu, absolument tout.

Puisque nous sommes des instruments placés dans Sa main,
laissons-Le achever notre tour jusqu'au bout, selon Sa volonté."

[fin de citation] ////////////////////////////////////////////////////////////////

 

 

L'auteur : Takashi NAGAI (1908-1951) , savant et poète chrétien.
nagai003a

Né en 1908 dans le village de Matsue, au Nord-Est d'Hiroshima. Converti pendant ses études au christianisme, après la lecture des "Pensées" de Blaise Pascal. Envoyé sur le front de Mandchourie en 1933. A rencontré au Japon avant 1936 le Père franciscain Maximilien-Marie KOLBE (qui s'est sacrifié à Auschwitz en 1941). Victime de la bombe atomique de Nagasaki. Survit miraculeusement à l'irradiation jusqu'en 1951, en vivant dans une petite hutte avec ses deux jeunes enfants.

Auteur de 18 livres, notamment du bestseller "Les Cloches de Nagasaki" (1949), qui donna lieu au célèbre film éponyme. Son dernier livre, achevé une semaine avant sa mort en 1951, était "Le Col du Mont-Vierge - les martyrs de Tsuwano", histoire des seconds martyrs chrétiens de Nagasaki, sous les persécutions de 1865-1867.Surnommé "le Gandhi japonais".

 

 

Sources :
- extrait du livre  "Une lumière dans Nagasaki - choix de textes de Takashi Nagai", Editions Nouvelle Cité (2006) pages 126-127
-
portraits : http://www1.city.nagasaki.nagasaki.jp/na-bomb/nagai/nagai003e.html (chapitres 3 et 5)
- Biographie (English) : http://www1.city.nagasaki.nagasaki.jp/na-bomb/nagai/nagai001e.html
- Biographie (en Français) : Abbaye bénédictine de Saint Joseph de Clairval www.clairval.com
URL du texte de Dom Antoine Marie osb : http://www.etika.com/francais/f12tkn3.htm

- site du Musée de la Bombe atomique de Nagasaki : http://www1.city.nagasaki.nagasaki.jp/na-bomb/museum/m2-3e.html

Illustrations : Images de XVI MAISON DIEV  
www.rusjoker.ru/WWPCM/decks07/d05925/d05925.htm (carte du tarot de Jean Noblet, Paris ca 1650 - reconstitution des teintes d'origine par Jean-Claude Flornoy, d'après l'exemplaire d'époque conservé à la Bibliothèque Nationale, Paris)
- www.letarot.com (carte conservée à la B.N. du Tarot de Jean Dodal, Lyon ca 1701-1715) 


 

POURQUOI CE TEXTE ?  TOUTE UNE HISTOIRE ...
Un ami mentionne, soudain, devant moi, une curiosité : ce médecin (japonais du XXème siècle), converti au christianisme par la "simple" lecture de Pascal (français du XVIIème siècle) !  Il me faut en savoir plus. Quelques textes ont été traduits en français dans un recueil, intitulé : "Une lumière dans Nagasaki". Yakashi Nagai y témoigne d'une paix du coeur totalement inattendue, vu le contexte post-atomique. Et, soudain, au milieu du livre, voilà ce japonais catholique qui se met à parler de LA TOUR ...

  • la TOUR, comme ... métaphore de la vie humaine ! Et même ... du TOIT DE LA TOUR QUI NE PEUT S'ACHEVER SANS L'AIDE DE DIEU !
  • dans un livre écrit à Nagasaki, après l'EXPLOSION GEANTE de la bombe atomique,
  • par un japonais irradié ayant perdu sa femme et sa MAISON, détruits par le surpuissant FEU nucléaire,
  • et qui doit, tant qu'il survit, continuer à élever ses deux enfants orphelins BOULEVERSES, à l'abri d'une simple hutte
  • près d'un grand EDIFICE RELIGIEUX détruit (la cathédrale d'Urakami, longtemps la plus grande église d'Orient)

On dirait qu'il y a une double "correspondance" avec le tarot :
- à la fois dans le TEXTE sur la tour,
- et dans la BIOGRAPHIE même de son auteur, Takashi Nagaï

Au total, tous les éléments forts (tour, toit inachevé, explosion, feu, grand édifice, destruction, deux personnages bouleversés) se trouvent tous traduits visuellement, dans le tarot, par une seule et même carte : la XVI, la tour - et aucune autre.  La chose est suffisamment curieuse pour figurer dans le blog.

Indépendamment de sa référence (involontaire) au tarot, Takashi Nagaï est une figure vraiment exceptionnelle, digne d'être rencontrée.

 

N.B. : La phrase initiale du texte (la tour comme symbole de l'accomplissement de la vie) est aussi illustrée par une toute autre carte, un ermite d'un vieux tarot italien de la Renaissance ...

------> [TOUR] la tour de l'ermite [#] 

09 septembre 2007

Les toutes petites "Maison-Dieu" de village

XVI MAISON-DIEV [#] - Rech. personnelles [#]

Maison Dieu du Dodal Lyon 1701-1715 - partie basse de la carte -MAISON DIEV, "Maison Dieu", "Hôtel Dieu" : pour imaginer ces premiers hôpitaux médiévaux, nous pensons naturellement à des grands bâtiments urbains, pourtant  encore bien rares au Moyen Age, à part dans quelques grandes agglomérations (Paris, Rome...) ---->[#].  "Hotel-Dieu"  peut aussi faire penser à ces complexes mi-hôteliers mi-médicaux, gérés par des moines, sur les chemins de pélerinage. Mais voici tout autre chose...

Et voici ... totalement inattendues ... des toutes petites MAISON DIEV ... des "Maison Dieu" minuscules, RURALES, des simples maisons de village, transformées en micro-hôpital de proximité, pour la louange de Dieu. Elles ont été exhumées de l'oubli par deux professeurs d'Université, au cours de leur étude sur les XIe - XIIIe siècles.

 
Monique BOURIN et Robert DURAND :
Vivre au village au Moyen-Age - Les solidarités paysannes du XIème au XIIIème siècle
(Presses Universitaires de Rennes - 2000 - 2ème édition)
[Extrait pp.78 sq. ] ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

avant 1234 - Maison Dieu à FAVERSHAM (Royaume-Uni)

maison_dieu_FavershamAu XIIIème siècle, plus que les confréries [...], c'est la floraison des hôpitaux et léproseries, petits établissements de villages, qui caractérise l'organisation de l'assistance. Au seuil du XIIIème siècle, le testament de Louis VIII mentionne 2000 léproseries. A la fin du XIVème siècle, le diocèse de Nantes aurait compté 230 léproseries et 124 établissements hospitaliers. (cf J. IMBERT 1947).

Dans chaque région, on dirait qu'une seule génération d'hommes est responsable de ces fondations, tant leur apparition est resserrée dans le temps. Les générations ultérieures, deux ou trois, ont ensuite enrichi les fondations de leurs pères. [...]

Les hôpitaux [ruraux] ont été institués à la louange de Dieu, pour recevoir les indigents, les pauvres et autres malades, petits établissements pouvant accueillir quelques pensionnaires, 3 à 25 approximativement.

En 1340, l'hôpital de GOSNAY (62), rendit ses comptes le jour de la Saint Vaast pour l'année passée. L'hôpital avait reçu 7 femmes "qui ont fut d'enfant oudit hospital" et qui y sont restées chacune 1 mois, 3 hommes malades et 6 femmes malades, qui y ont demeuré de 5 semaines à 1 an, en moyenne un peu plus de 4 mois.

Au XIIème et XIIIème siècle, l'accès de l'hôpital n'est pas réservé aux autochtones; on y reçoit le voyageur malade, mais aussi pour un long séjour des hommes venus récemment au village. [...]

 

Maison Dieu à Mont Saint Jean _ Côte dOrMaison Dieu fondée au XIIIe s. 
MONT-SAINT-JEAN, Côte d'Or (France)
villagesdefrance.org

Dans ces MAISONS-DIEU de petites dimensions, le personnel est restreint : un couple engagé par un contrat viager et un ou deux adjoints. Rien n'indique que les "procureurs" de ces hôpitaux de village aient prononcé le moindre voeu. [...] Du point de vue de sa gestion, l'hôpital est d'abord une exploitation foncière. Le "procureur" de l'hôpital est avant tout un paysan, chargé de la mettre en valeur. Mais sa femme est l'hôtesse et l'infirmière, et souvent les contrats stipulent qu'un procureur devenu veuf ne pourra garder sa fonction, à moins de se remarier.

Ces hôpitaux sont installés dans une maison du village, un peu vaste, et le mobilier y évoque les deux fonctions de l'établissement, foncière et hospitalière.

Petits, certes, mais si nombreux, ce sont ces hôpitaux ruraux qui assurent l'essentiel de l'assistance au monde des campagnes. Les commanderies hospitalières n'y participent pas, et les hôpitaux réguliers (des ordres de Saint Antoine ou du Saint Esprit) sont des plus rares. Dans l'ensemble, cette assistance villageoise a été créée avec du retard sur les institutions urbaines analogues [...] Ces institutions villageoises d'assistance, nombreuses et diverses, fondées quelques années après les oeuvres ou "fabriques" des paroisses, sont l'aboutissement de la prise en charge par les laïcs de tout un pan de la vie paroissiale. Au Haut Moyen-Age, c'était au Curé qu'incombait le soin d'assister pauvres et malades. (...) Au XVème siècle, les gestionnaires des Tables des Pauvres, - des laïcs qu'on appelait les "mainbourgs"-, rendaient leurs comptes devant le Curé et le corps municipal.

[fin de citation] ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

I  L  L  U  S  T  R  A  T  I  O  N  S 

 

  • Tarot de Jean Dodal (Lyon ca 1701-1715) : carte XVI Maison Dieu (vue de la partie inférieure)
  • Maison Dieu à FAVERSHAM (Royaume-Uni) -
    il s'agirait d'une maison ayant abrité des chantres du monastère/auberge de pèlerins/hôpital situé de l'autre côté de la route - source : www.faversham.org
  • Maison Dieu à MONT-SAINT-JEAN (21) Côte d'Or (France) source : villagesdefrance.org

Voir aussi www.europaphe.aphp.org (site de l'Association Heritage des hôpitaux européens)

10 septembre 2007

Les très grandes "Maison Dieu" de ville

Rech. personnelles [#] petites "maisons Dieu" de village [#]

DODAL 1701-1715 carte XVI maison-dieu version rafraîchie par JC Flornoy - pratique dotfrcarte Maison Dieu, tarot Dodal, Lyon ca 1701-1715

Si on ne se préoccupe pas du nom de la carte, et si l'on regarde simplement l'image de la carte XVI dans les tarots français ... ce bâtiment, très en hauteur, aux pierres ou briques bien apparentes, évoque plus une TOUR qu'une "maison".

Le nom "Maison Dieu" induit cependant un registre médical, ce qui fait que la tour géante peut faire penser aux grands ensembles hospitaliers. Les établissements majeurs que nous connaissons aujourd'hui ont, pour la plupart, été créés récemment, à partir du XVIe ou du XVIIe siècles. Pourtant, il y eut des fondations d'hôpitaux et de taille importante dans quelques grandes villes d'Orient dès les débuts de la chrétienté : Césarée par St Basile, Constantinople, Edesse (300 lits offerts aux pestiférés par St Ephrem), Ephèse. En Occident, le premier exemple selon St Jérôme fut la fondation de Fabiola à Rome vers l'an 400.
-----> Fabiola et les premiers hôpitaux, d'après Régine PERNOUD [#]
Suivirent Lyon, par le roi Childebert (549), Autun par la reine Brunehaut, Athis par la reine Ste Radegonde, Paris par le roi Dagobert , Reims Les hôpitaux réguliers étaient rares au Moyen Age, mis à part quelques grandes villes. Parmi les exemples possibles, un mastodonte :  l'Ospedale San Spirito in Saxia, à Rome, qui, déjà au XIIe siècle, pouvait accueillir ..................................... 
300 infirmes et 600 pauvres ! 

 

 

 

ROMA_S_Spirito_osp_riuniti_Lungotevere[L'hospice/hôpital du Saint-Esprit fut initialement créé en 727 pour loger, assister et soigner les pélerins venus vénérer saint Pierre à Rome. Le lieu fut reconstruit et organisé en hôpital en 1198, et confié par le Pape Innocent III à l'Ordre Hospitalier du Saint-Esprit, dont il devint le siège mondial. Cet ordre était initialement une confrérie créée à Montpellier en 1170, par Guy, un chevalier membre de la famille comtale, pour gérer l'hôpital qu'il venait lui-même de fonder dans sa ville. L'ordre essaima dans toute l'Europe. Les Hospitaliers du Saint Esprit furent agrégés au XVII° siècle à l'ordre des Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem (spécialisé dans les soins aux lépreux, d'où le terme de "lazaret").
-----> articles à venir sur les fondations d'hôpitaux dès les origines de la chrétienté (St Ephrem, St Basile, etc ...)
-----> fondation de l'Ospedale Maggiore par Francesco Sforza après 1450 [#]  (voir aussi album "Cour de Milan XVe s.")

 

La carte MAISON DIEU a bien une thématique double :

  • son nom évoque de toute évidence la sphère médico-sociale : HOPITAL, HOSPICE, CENTRE D'ACCUEIL ... Une "Maison Dieu" accueille les personnes fragiles, les voyageurs, les malades, les pauvres, les vieillards et les fous
  • son apparence *visuelle* (la haute tour, la flamme, les créneaux, les fenêtres étroites) évoque tout aussi bien les DONJONS, les TOURS de guet ou de défense, bref, L'ART DE LA GUERRE.
  • Cette thématique distincte sera abordée dans le blog par des articles bien séparés : 
    -------> tour liée à la guerre et aux troubles [#][#][#][#][#][#]
    -------> maison Dieu, hospice/hôpital lié à la santé et à l'hygiène publique [#][#]

 

 

L  I  E  N  S 

Illustrations :
OSPEDALE S. SPIRITO. Spirito in Saxia (Roma) :
www.asl-rme.it
Carte XVI MAISON DIEV du tarot de Jean Noblet, Paris ca 1650, restauré par JC Flornoy. Source : www.letarot.com

HOPITAUX
Article très complet sur l'histoire des hôpitaux dans la chrétienté  : newadvent.org/cathen/07480a.htm
Histoire de l'Hôtel-Dieu de Paris (1870) gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6524617j.r.langFR

 


ORDRE DU SAINT-ESPRIT :
fr.wikipedia.org/wiki/Hospitaliers_du_Saint-Esprit
Une photo de l'ancien hospice du St Esprit à Besançon. URL : fr.structurae.de/photos/index.cfm?JS=117003;  la galerie de bois étant plutôt reliée à l'iconographie de la carte n°20 Le Jugement (ange à la trompette) : www.besancon.fr/gallery_images/phototheque/1/thmblarge/3917.jpg

 

 

11 septembre 2007

Variantes graphiques de XVIIII LE SOLEIL

Recherches perso [#] - Variantes graphiques d'autres cartes : I [#] - II [#] - IV [#] - XX [#]

Dans les tarots anciens, l'astre solaire occupe toujours la moitié HAUTE de la carte XVIIII Le Soleil. Il est doté en général de rayons à la fois pointus et torves, avec un visage en son centre.

En revanche, la moitié BASSE de l'image est beaucoup plus variable.

Il existe bien sûr une tradition iconographique largement répandue : celle des DEUX enfants, plus ou moins jumeaux, plus ou moins nus, DEBOUT devant un petit MUR. C'est  la contexture à laquelle nous ont habitué les tarots du XVIIe-XVIIIe (Noblet, Dodal, Conver, Swiss 1JJ; etc...), le Viéville excepté. Elle fait penser au signe des Gémeaux. Ce signe du zodiaque est venu de l'Antiquité romaine; il symbolisait le mois de juin dans les calendriers médiévaux.
Gémeaux -----> [#]

 

Soleil_Dodal_oldsoleil_jean_pierre_payenSoleil tarot de Besançon P Isnard 1746-1760

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tarot de Jean Dodal                       Tarot Payen                                   Tarot de Besançon (éd.Pierre Isnard)
Lyon ca 1701-15                                Avignon ca 1713                             Besançon 1746-1760

Mais ...
l'archétype de la carte n'est pas aussi stabilisé que les jeux modernes pourraient le laisser croire. Pour preuve, il existe des variantes multiples, et profondément différentes. Par exemple :
- une FILEUSE ASSISE et chapeautée, avec sa quenouille (ca 1500, Bologne ou Ferrare) 
- UN ENFANT NU SUR UN DESTRIER, avec un grand fanion qui claque au vent (jeux flamands)
- un AMOUREUX contant fleurette à sa belle, au XVIIe-XVIIIe s., du côté de Lucques (tarot Orfeo) ou de Florence (le Minchiate à 41 atouts)


le jeune garçon à cheval          le couple d'amoureux          la femme au miroir (vanité)
Viéville, Paris ca 1650           Orfeo, Lucques, XVIIe s.  Tarot Parisien 1600-1650

soeleil_Vi_ville_oldTarot Orfeo - Soleil - XVIIe- liveauctioneerstarot parisien le soleil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes ces variantes continueront à prospérer ultérieurement ...

le cavalier au drapeau       les amoureux
Tarot Bodet                     Minchiate (tarot à 41 atouts)
Bruxelles 1743-45          Florence début XVIIIe

Soleil Tarot Bodet BruxellesMinchiate florentin debut XVIIIe - le Soleil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A partir de la Renaissance arrivent des jeux plus ou moins antiquisants. Le Soleil y est parfois vu, tout simplement, comme le dieu grec Apollon. Il véhicule alors une idée de beauté et d'harmonie. N. B. : ne pas confondre Apollon avec Hélios, simple dieu de l'astre solaire et de la lumière.
-----> Hélios et Phaéton décodés par le psychologue Paul Diel [#]

 

Tarocchi da Mitelli
1664 Bologne

Soleil Apollon - tarocchini da Mitelli

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans oublier d'autres variantes plus anciennes, chez les italiens :

La fileuse, assise ou debout  archétype de la fileuse ----> [#]

 

etit

 

Soleil tarot dit de Charles VISOLEIL-feuillet ENSBA Tarot bolonais XVIe s

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tarot dit "de Charles VI"         Feuillet des Beaux-Arts           
Italie, 1475-1500                       Bologne ou Ferrare, ca 1500     
Paris, BnF                                   Paris, coll. ENSBA                         

 

et même, l'astre solaire tout seul, flottant dans les nuages...

19 Rosenwald sheetcarte du feuillet Rosenwald
Florence ca 1500

Washington, National Gallery 

                     

 

 

 

 

 

 

 

L  I  E  N  S 


ILLUSTRATIONS
www.tarot-history.com, www.letarot.com
tarot Orfeo : https://www.liveauctioneers.com/item/26609105_orfeo-tarot-pack-tarot-lucchhese-or-tarot-di-lucca

A consulter :
étude iconographique d'Andrea Vitali (en italien) sur Wikipedia -
http://www.associazioneletarot.it/Saggi/Il_Sole.asp

 

12 septembre 2007

Rayons de soleil breton

XVIIII LE SOLEIL [#]
Recherches personnelles [#]

Quand un objet d'art sacré présente le MEME motif graphique qu'une image du tarot quasi contemporaine ...

 

                   Ostensoir, Morlaix                                               Tarot, Paris
               (Olivier Le Roy, orfèvre)                                     (signé Jean Noblet)
                             1686                                                          ca 1650
ostensoir_soleil_aoa122419_le_soleil_Noblet_old

Ostensoir-soleil (*)                                      Tarot Noblet : Carte d'atout XVIIII LE SOLEIL
Argent doré, fin XVIIe siècle                                                                    Paris, ca 1650                                                 
Trésor de l'église St Martin, AUBREVILLE (Meuse)                      Bibliothèque Nationale, Paris
daté : 1686 , poinçon : O R , très probablement
Olivier LE ROY, orfèvre à Morlaix (1643-1693)                                      (cliché B. N.)
cliché : François JANVIER, Conservateur des AOA de la Meuse 
URL :
caoa55.free.fr/chap2/album/notices/aoa1224.htm           source : www.letarot.com


 

(*) Les ostensoirs (bas-latin ostensorium, du latin ostendere - montrer) sont des pièces d'orfèvrerie servant de support pour présenter l'hostie consacrée à l'adoration des fidèles. Cette hostie est, pour les chrétiens catholiques, le signe visible de la présence réelle du Christ ressuscité au milieu de nous ("Saint Sacrement"). Les ostensoirs sont ainsi liés à l'adoration du Saint-Sacrement. La pratique de l'adoration fut particulièrement renforcée à partir de la Réforme et du Concile de Trente. Beaucoup d'ostensoirs anciens ont une forme de soleil. La couronne de rayons qui entoure leur centre est appelée "la gloire".   

-----> Suite [#] 

(Recherche iconographique plus poussée) 

 

L  I  E  N  S 

www.spiritualite-chretienne.com/eucharistie/eucharistie-03.html (très complet)   

Sens de l'adoration eucharistique : www.eglise.catholique.fr/foi-et-vie-chretienne/la-celebration-de-la-foi/les-sept-sacrements/l-eucharistie/quel-est-le-sens-de-l-adoration-eucharistique-.html 

 Ostensoir : http://www.cnrtl.fr/definition/ostensoir

 

Posté par receptivite à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Ostensoirs-soleil

Recherches personnelles [#]
carte XVIIII LE SOLEIL [
#]
Objets & Outils[#]

suite de l'article [#] Rayon de soleil breton

Les ostensoirs sont liés à l'adoration du Saint-Sacrement (la présence réelle du Christ ressuscité dans l'hostie consacrée). Cette pratique commença dès le XIIIe siècle, avec l'institution de la Fête-Dieu en 1264. Elle fut particulièrement renforcée après le Concile de Trente (1545-1563).
Voir un exemple de
pratique contemporaine de l'adoration au XXe siècle

Beaucoup d'ostensoirs anciens, à partir du XVIIe siècle, ont une FORME DE SOLEIL. La couronne de rayons qui entoure leur centre est appelée "la gloire".

 

OSTENSOIR-SOLEIL (XVIIe siècle)


(?)    1686-1687                                                                   Morlaix, 1686
sacristie de l'église paroissiale                               trésor de l'église St Martin
MONTESQUIEU-VOLVESTRE (Hte-Garonne)                       AUBREVILLE (Meuse)
présenté à la Sté Archéologique du Midi (2002)
cliché : Nicole Andrieu                                             cliché : François Janvier                                    
ostensoir_XVII_Montesquieu_Volvestre

Ostensoir Aubreville Meuse 1686 - cliché F Janvier

              
 
                                                                

 

Deux objets exactement contemporains. Leurs piètements sont d'ailleurs assez semblables. Et pourtant ... le motif graphique des rayons solaires est très différent pour chaque ostensoir. Sur celui de gauche, les rayons sont larges, nervurés, l'effet général produit rappelle plutôt une fleur, une marguerite. Seul l'ostensoir de droite montre une alternance nette entre rayons droits et rayons torves (chaleur et lumière ?). Or, ce motif graphique se retrouve justement sur la carte XIX LE SOLEIL dans bien des tarots anciens ...

Parmi les tarots anciens où le soleil présente 2 sortes de rayons alternés (droite et torve) :

tarot dit de Marseille         Viéville Paris ca 1650     Noblet Paris ca 1650
www.associazoneletarot.it/Saggi    www.letarot.com                        www.letarot.com
soleil_tarot_Marseille_oldsoeleil_Vi_ville_oldsoleil_web_Noblet_new

 

 

Il existe aussi d'autres formes d'ostensoirs :
- en forme architecturée, de style gothique ou baroque 
- ou bien avec un cylindre transparent en leur centre 

Ce sont les OSTENSOIRS-MONSTRANCE. Exemples ci-après :

 

Ostensoir-monstrance (1557)        Ostensoir-monstrance (1839)     
Coll. de l'hôpital ND à la Rose          Trésor de l'église Saint-Paul (Dominicains)  
LESSINES (Belgique)                       ANVERS (Belgique)
cliché : Musée de l'Hôpital               cliché : Sabine Wetterwald                 
www.notredamealarose.com                       www.convivialiteenflandre.org

Ostensoir monstrance 1557 ND à la Rose LessinesOstensoir monstrance Trésor de St Paul ANVERS 1839_S Wetterwald

 

 

 

    

 

 

 

 


 

Monstrance St Martin de Bratislava ca 1440-50

1515 Cathedrale de Zamora Espagne_flickr santi abella

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ostensoir architecturé
(h=1m06)    Ostensoir de procession
ca 1440-1450                                  1515
Eglise Saint-Martin, BRATISLAVA      Musée de la Cathédrale de ZAGORA, Espagne
(ex-Presbourg), Slovaquie               (ostensoir d'origine : pavillon en forme de tour)
www.spectacles-selection.com                     www.flickr.com  (c) santi abella
                                                                        ------> dais : images [#] histoire [#]

 

L  I  E  N  S 

CHRISTIANISME :

Ostensoir : http://www.cnrtl.fr/definition/ostensoir

Sacrement de l'Eucharistie : 
www.spiritualite-chretienne.com/eucharistie/eucharistie-03.html (dossier simple, complet)
Sens de l'adoration eucharistique :
www.eglise.catholique.fr/foi-et-vie-chretienne/la-celebration-de-la-foi/les-sept-sacrements/l-eucharistie/quel-est-le-sens-de-l-adoration-eucharistique-.html
Adoration du Saint-Sacrement (bibliographie du site de l'Eglise catholique) :
catholique-nanterre.cef.fr/faq/priere_saintsacrement.htm  

Concile de TRENTE (1545-1563) :
lesbonstextes.awardspace.com/trentetabledeschapitres.htm (les actes, en Français)
www.newadvent.org/cathen/15030c.htm (le déroulement, en anglais)

ICONOGRAPHIE :
Etude d'Andrea Vitali sur l'iconographie du Soleil dans le tarot (en italien)
www.associazioneletarot.it/Saggi/Il_Sole.asp  - traduction en français par Alain Bougearel ici
Bulletin du Centre d'Etudes Médiévales d'Auxerre : la définition et la fonction du trésor d'église cem.revues.org/document719.html

ILLUSTRATIONS :

13 septembre 2007

L'oeil de mon âme (Saint Anselme)

carte XVIIII LE SOLEIL (Sommaire) [#]

 

Ce texte, trouvé chez Saint Anselme, peut éclairer l'iconographie de la carte XVIIII LE SOLEIL ... en particulier les personnages placés de façon qu'ils ne voient pas l'astre solaire, qui, pourtant, luit magnifiquement, au-dessus d'eux ...

 

Saint Anselme (1033-1109)
[extrait du "Livre des Jours"]

\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ Vraiment, Seigneur, elle est inaccessible,
la lumière où Tu habites.
Nul autre que Toi, vraiment,
ne peut pénétrer en cette lumière,
et là Te contempler à découvert.

ostensoir_CahorsC'est pour cela, en vérité, que je ne peux la voir :
elle est trop éclatante pour ma vue.

Et pourtant, tout ce que je vois,
c'est grâce à elle que je distingue,
comme un oeil trop fragile voit,
grâce au soleil,
tout ce qu'il aperçoit,
sans pouvoir cependant regarder le soleil lui-même.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monintelligence demeure impuissante
devant Ta lumière ; elle est trop éclatante.

L'oeil de mon âme est incapable de la recevoir,
et il ne supporte même pas de rester longtemps fixé sur elle.

Mon regard est blessé par son éclat,
dépassé par son étendue ;
il se perd dans son immensité
et reste confondu devant sa profondeur. jean_pierre_payen_Soleil_web

 

 

 

 

 

 

Tu échappes presque entièrement à ma vue,
tandis que je suis, moi,tout entier sous Ton regard.

En tout lieu rayonne la plénitude de Ta présence,
et je ne Te vois pas.

C'est en Toi que j'agis et que j'ai l'existence,
pourtant je ne puis atteindre jusqu'à Toi.
Tu es en moi, Tu es
tout alentour de moi
et je ne puis Te percevoir.    

O lumière souveraine et inaccessible !

 

ostensoir_soleil_aoa1224O vérité totale et bienheureuse !

Que Tu es donc loin de moi,
et pourtant je suis si près de Toi.

 

 

 

 

Je T'en prie, mon Dieu, fais que je Te
connaisse,
fais que je T'aime
pour que
ma joie soit en Toi.

Et si je ne le peux pleinement en cette vie, puissé-je du moins y progresser tous les jours, jusqu'àparvenir à la plénitude.

Qu'en cette vie Ta connaissancecroisse en moi, et qu'elle soit achevée au dernier jour ;

que grandisse en moi Ton amour
et qu'il soit parfait dans la vie à venir,
pour que ma joie,
déjà grande ici-bas en espérance,
soit alors achevée dans la réalité.

 

Saint Anselme (1033-1109)
[extrait du "Livre des Jours"]

/////////////////////////////////////////

Autres écrits de saints cités dans le blog :
Sermon de St Bonaventure [#] - "Lettre 263" de Ste Catherine de Sienne [#] - profession érémitique de St Etienne de Muret [#] - St François de Sales [#] - Règle des ermites attribuée à Richard Rolle [#][#]  - St Romuald [#] - Ste Thérèse de Lisieux [#]  - Ste Thérèse d'Avila  [#
][#] -

L  I  E  N  S 

 

Sources :
Né en Italie à Aoste, en 1033, Saint Anselme fut très tôt moine, puis abbé, à l'Abbaye normande du
Bec-Helluin (France). Il fut ensuite nommé évêque de Cantorbéry (R-U). On le considère comme fondateur de la scolastique du Moyen-Age. Voir par exemple : biographie et textes de Saint Anselme (en français) ...


I  L  L  U  S  T  R  A  T  I  O  N  S

 

- Tarots anciens  : www.tarot-history.com. carte "XVIIII LE SOLEIL" de Jean Pierre Payen (Avignon, ca 1713)
- "Ostensoir-soleil" (1839), église Saint Cyr Sainte Juliette à CAHORS -Saint Ciricit (Lot)
- "Ostensoir-soleil" (1686), église de AUBREVILLE (Meuse) :  caoa55.free.fr/chap2/album/notices/aoa1224.htm

15 septembre 2007

Georges ROMEY : (1) symbolisme de la chaleur

Autour de la carte XVIIII LE SOLEIL : Sommaire [#]
pieds nus, cf. [#][#][#]

Extrait de :
Georges ROMEY : "Dictionnaire de la Symbolique - le vocabulaire fondamental des rêves"
tome 4 - Albin Michel, 2001
/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

L a    c h a l e u r

 

soleil_web_Noblet_newUn froid imaginaire échappe à toute mesure. De même, nul ne saurait exprimer en degrés une chaleur rêvée. Dans l'immense majorité des rêves, la chaleur affirme un bien-être. Tiédeur et chaleur sont l'une des conditions de la vie. (...) L'imaginaire n'a que faire de nos références minutieusement graduées ! Il ne connaît que 3 états jalonnant l'échelle des températures :
- le froid qui suspend la vie
- la chaleur qui la favorise

- et le feu qui la détruit.
(...)
En règle générale, le vocabulaire d'images utilise la chaleur pour traduire la douceur, l'énergie, le sentiment, le bruit, la vie. Il l'oppose au froid qui porte les valeurs de dureté, du blocage, du silence, de l'arrêt, de la mort. La chaleur est fête, joie, confort, musique, lumière, chant, danse, couleur. Le froid s'inscrit dans un décor gris et silencieux. La chaleur du rêve, à peine exprimée, explose en harmonie musicale et
multicOLoRe. (...)

 

 

La chaleur est animation sentimentale, épanouissement dans le règne du sentir, où rien ne se mesure plus aux étalonnages de la raison, ni même au vent frais de l'Esprit. Le souffle, souvent, descend de l'air glacé des cimes, de ces lieux hors d'atteinte de nos émotions. Le sentiment est de la terre.

 

La chaleur, c'est d'abord la vie du coeur et du corps. D'un corps qui ne renie pas sa flexibilité de glaise originelle. soleil_Dodal_newD'abondantes images attestent l'association de la chaleur et de l'adhésion du corps à la terre dont il est issu, et à laquelle il retournera.

Le contenu  des rêves réserve cependant une surprise à l'observateur : ce n'est pas le coeur que choisit la dynamique de l'imaginaire pour exprimer le sentiment et ce qui relie celui-là aux régions chaudes de la terre, c'est la chaussure, et plus précisément la chaussure qu'on enlève ! La chaussure protège le pied mais elle prive le corps du contact avec la terre (...) Beaucoup de rêveurs et rêveuses abandonnent ainsi leurs chaussures, de gré ou de force, sous le signe de la chaleur, pour rétablir leur "prise de terre". 

-----> sur la marche pieds nus, cf. dans le blog :  Soleil intense en Argolide [#] -  Les yeux des pieds  [#- [PIEDS NUS] Sens selon Cassien [#]. 

(...) Le retour à la terre est aussi reconnaissance du besoin de la chaleur maternelle. (...)  La chaleur fait éclore. Elle est agent de renaissance, de régénération. (...) La dynamique de l'imaginaire fait de la chaleur l'AGENT et le TEMOIN d'une réhabilitation du sentiment. L'éveil ou le réveil de la sensibilité produisent des images qui conduisent du Nord au SUD, de l'entendement à l'AMOUR, des grisailles glacées de l'hiver au soleil généreux de l'été,  du repli à la croissance (...)

 

XIX_reduit_web_Vi_ville_neufLa bonne chaleur du rêve est une chaleur douce. Elle prend racine dans la tiédeur du nid. C'est dire qu'elle incite au rétablissement d'une relation heureuse à la mère.

La chaleur préside à l'affaissement des rigidités, à la relance du processus d'évolution. Elle engendre le sentiment de bonheur qui baigne la psyché en accomplissement. Présent dans un scénario de rêve d'éveil sur cinq, le symbole accompagne parfois la dissolution d'une composante majeure de la problématique. Il est toujours, pour le moins, l'un des indices qui jalonnent les voies de transformation de l'être.

[fin de citation] ////////////////////////////////////
Autres extraits du même ouvrage :
[#] Symbolique de l'arbre

Symbolique de la marche pieds nus, cf. :
[#] en Grèce, chapitre XVIIII LE SOLEIL : Soleil intense en Argolide (J. Lacarrière)
[#] dans les tribus indiennes : Les yeux du corps (Clarissa PINKOLA ESTES)
[#] pour les ermites du désert : [PIEDS NUS] Sens selon Cassien


I  L  L  U  S  T  R  A  T  I  O  N  S 

SOURCES des images de tarots anciens : www.letarot.com et www.tarot-history.org de haut en bas : Noblet ca 1650, Dodal Lyon ca 101, Viéville Paris ca 1650, versions recolorisées aux teintes d'origine par Jean-Claude Flornoy (d'après les exemplaires conservés à la B.N.) 

 

L  I  E  N  S

 

A propos de Georges ROMEY :
En ce début de XXIe siècle, Georges ROMEY est un monsieur de près de 80 ans, alerte et généreux. Il a créé une technique thérapeutique douce, le "rêve éveillé libre" (REL). Il existe une bibliographie  récente.
Dans son jeune âge adulte, Georges ROMEY avait lui-même déjà bénéficié de la technique du "rêve éveillé dirigé" (technique précédente, mise au point par Robert DESOILLE (1890-1966), un ingénieur ami de Gaston Bachelard). Les deux thérapeutiques de "rêve éveillé" utilisent le matériau provenant des rêves spontanés faits en séance par le patient à l'état de veille (et dans un état de grande décontraction).
Le matériau produit par un millier de patients pendant 20 ans a fait l'objet d'une analyse statistique. Pour chaque élément visuel, Georges ROMEY a étudié ses occurrences d'apparition, son sens symbolique, son rôle dans le déroulement de la cure. Cette étude a duré 9 ans, et a été publiée. Elle représente une abondante mine de ressources pour l'étude des symboles. Personnellement, je trouve qu'elle éclaire souvent utilement l'iconographie du tarot ancien. Je vous laisse en juger !   

18 septembre 2007

Les images de "papesse" dans les tarots anciens

carte II LA PAPESSE (sommaire) [#]
Recherches personnelles (sommaire) [#]

PAPAESSE_VISCONTI_SFORZA_arcanum_02_high_priestessLes premiers jeux de cartes de tarot (à peu près complets) que nous ayons conservés proviennent d'Italie du Nord. Ils datent du XVe siècle. C'étaient des oeuvres en exemplaire unique, peintes sur commande pour des familles importantes (par exemple, à Milan, les Visconti et les Sforza).

Dans ces jeux du XVe siècle, les cartes n'étaient pas dénommées. Ni numérotées.

Néanmoins, on y retrouve bien :
- un personnage féminin, ASSIS,
- vêtu d'un long MANTEAU enveloppant,
- coiffé d'un VOILE court et d'une TIARE,
- tenant (généralement) un LIVRE en main
- et parfois, une CROSSE [#][#]
- ou (comme ici) une CROIX de procession

C'est-à-dire ... quelque chose qui fait vraiment beaucoup penser au type visuel ultérieur des "papesses" dans le tarot ...

 

 

 

 

 

ci-contre :
Tarot dit de VISCONTI-SFORZA
Francesco Zavattari (?) ca 1450-1453 Milan, ITALIE
l'une des 74 cartes peintes sur fond d'or
carton épais à plusieurs couches - 175 x 87 mm - dos : uni rouge sombre 
Pierpont Morgan Library and Museum, New York (USA)
source : Catalogue exposition "Tarot, jeu, magie" -
Bibliothèque Nationale, 1985
source pour l'image : trionfi.com

 

 

Peu à peu, les jeux de tarot sont imprimés (donc multi-exemplaires), et leurs atouts sont numérotés.
PAPESSE_feuillet_Rosenwald_ca_1500_National_Gallery_Washington_site_wikipedia_org_wiki_Pope_Joan_130px_La_Papessa

PAPESSE_feuille_XVe_s_trionfi

Feuillet de tarot imprimé dit "du Metropolitan"
Venise ou Ferrare, Italie du Nord, fin du XVe siècle
Metropolitan Museum of Art
source : Catalogue exposition "Tarot, jeu, magie" -
Bibliothèque Nationale, 1985
source pour l'image : trionfi.com

(sous réserves) Feuillet dit "Rosenwald"
Florence (Italie), début XVIe
National Gallery of Art, Washington DC
source pour l'image : www.wikipedia.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, dans la première moitié du XVIIe siècle, les 22 atouts reçoivent un titre. Ils obtiennent une sorte d'appellation contrôlée. Le titre de carte "LA PAPESSE" apparaît (tarot parisien 1600-1650, tarot  de Jean Noblet (ca 1650). Le Tarot Dodal offre cependant une variante de titre : "LA PANCES".

En même temps que le nom, il semble que mi-XVIIe siècle, un "modèle-type" visuel de LA PAPESSE semble avoir été en quelque sorte figé. La CROSSE ou croix de procession (symbole de l'abbesse) n'y figure plus. Ni les clefs de saint Pierre (symbole du pape). Une sorte de VOILE ou de parchemin DEROULE est placé derrière la tête et les épaules de la femme. Celle-ci est assise sur un siège sans dossier. Sur sa poitrine se croisent les deux pans d'une étole marquée d'une croix, que l'on peut interpréter comme un vêtement liturgique bien précis, le pallium (réservé au pape et aux archevêques, cf. rituel d'imposition ici)

Tarot Viéville, Paris, ca 1650 -                          Tarot Noblet, Paris, ca 1650 (source : letarot.com)

PAPESSE_VIEVILLE_old_site_trionfi_com02_la_papesse_Noblet_old_site_letarot_com


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Tarot Dodal  Lyon (1701-1715)       Tarot Payen Avignon ca 1713      Tarot Noblet (Paris, 1650)       
              www.letarot.com                                              www.tarot.org.il                          www.letarot.com


PAPESSE_tarot_DODAL_old_ca_1701_1715_site_letarot_com_II_web_bas

PAPESSE_Tarot_Payen_1713_site_tarot_org_il_02_20La_20PapesseNoblet_new_site_letarot_com_papesse_web 

 papesse du Conver ca1750-1760_fac-simile_Ed_Héron

ci-contre :
Tarot Conver
Marseille ca 1750
(fac-similé des Editions Héron)
source image : www.villarevak.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visuellement, toutes les "papesses" à partir de 1650 présentent un type graphique très caractérisé :
- assise de 3/4 (et non plus de face)
- long manteau enveloppant
- baudrier ou pallium croisé sur la poitrine
- livre ouvert sur les genoux
- un doigt tourne-pages (souvent index main gauche)
- tiare à 2 ou 3 étages posée sur un voile court, ------> cf iconographie : La tiare [#]
- voilage ou parchemin déroulé derrière le personnage à hauteur de la tête et des épaules
- mains nues (pas de gants pontificaux) ------> cf. dossier du blog : Les Gants Pontificaux [#]
- pieds invisibles

 

L  I  E  N  S 

PALLIUM :
Benoît XVI sur le symbole du Pallium : beatriceweb.eu/Blog/00000098ab08af201/00000098c00fa6a11.html
imposition du pallium au nouvel archevêque : www.ceremoniaire.net/office_divin/caer_ep_1/chapitre16.html
dossier détaillé (en anglais) : www.newadvent.org/cathen/11427a.htm  (Catholic Encyclopedia, 1911)

 

Parmi les lectures possibles :
Article (en Anglais) du Dr Robert O'NEILL : www.tarot.com/about-tarot/library/boneill/papess