série des Bâtons (sommaire)
La Symbolique [#]
Objets & Outils[#]

Paul DIEL : Le symbolisme dans la mythologie grecque, Payot 1966, 1980
[deux extraits] /////////////////////////////////////////////////////////////////////

chapitre III (commentaire du mythe d'Oedipe) - p. 191

MITELL1B 
L
'arme du combat [d'Oedipe contre Laïos] est - ici comme toujours - symboliquement caractéristique pour le héros.

Boîteux, Oedipe a besoin du bâton pour se tenir debout (on verra ultérieurement dans le "combat" avec le Sphinx, toute l'importance de ce thème central, "se tenir debout"). Le bâton sert de béquille à Oedipe. La béquille corrige insuffisamment l'infirmité du pied mutilé : la vanité, béquille psychique, est le correctif maladroit de l'âme mutilée du nerveux. Oedipe ne reste psychiquement debout qu'en s'appuyant sur la béquille de sa vanité, et c'est sa vanité qui le rend agressif : il emploie le bâton-béquille pour attaquer autrui.

 

As de Bâtons 
Tarocchini da Mitelli, Bologne 1660-1665 -----> autres cartes de ce jeu [#][#][#][#][#]

 

Employé pour assommer, le BATON acquiert la signification de la MASSUE.

[Son] caractère symbolique :
- l'écrasement par la banalité [exaltation des désirs matériels et sexuels qui peut mener à la mort de l'âme]
- ou l'écrasement de la banalité par la massue dans la main du héros [...]

Le roi assommé est le tyran banal. Les fléaux de son règne - symbolisés par le Sphinx qui dévaste le pays - sont les intrigues et la débauche.
-----> sphinx [#]

Mais la massue-bâton n'est certes pas l'arme capable de combattre victorieusement les fléaux de la banalisation, à moins d'être maniée par un héros-vainqueur.

 

chapitre IV (commentaire du mythe de Thésée) - p. 226

Egée, roi d'Athènes, en voyage et loin de son pays, jouit des faveurs d'Actia, mère de Thésée. Cependant, sur le plan mythique, Thésée est fils de Poséïdon [...] Suivant le procédé symbolique rencontré à maintes reprises, Egée, le père corporel, représente en même temps le roi mythique : l'esprit. Il lègue à son fils les insignes de sublimité et de spiritualité. Obligé de rentrer à Athènes, Egée cache sous un rocher une épée (l'arme du héros, combattant de l'esprit) et des sandales (qui doivent, pour la marche à travers la vie, "armer", protéger le pied, symbole de l'âme).

Thésée, ayant atteint l'adolescence, se montre capable de suivre l'appel de l'esprit. L'enthousiasme de la jeunesse lui assure une force suffisante pour soulever le rocher, symbole du poids écrasant de la terre (désir terrestre). Il s'arme de l'épée, chausse les sandales et se met en chemin pour rejoindre Egée [...]. Le héros part à la recherche de l'esprit.

L'aventure la plus décisive du héros [Thésée] en route pour Athènes est sa rencontre avec un autre brigand : Péripéthès. L'arme de ce géant est une MASSUE de cuir; la massue faite de la peau d'animaux indique l'animalité. La massue de Péripéthès est donc un nouveau symbole de banalisation. Or, cette arme symbolique, la massue de Péripéthès, est destinée à jouer un rôle déterminant dans l'histoire de Thésée. Il importe donc de rappeler que l'écrasement sous le poids terrestre, dont la massue est une forme d'expression, peut indiquer soit la perdition consécutive à la perversité, soit son châtiment légal.

La massue dans la main du brigand est le symbole de la PERVERSITE ECRASANTE; maniée par le héros, la massue devient symbole de l'écrasement de la perversité.
-----> épée, symbole de valeur militaire [#] - épée des sacres [#][#] - épée d'Etat [#]

Thésée vainct et tue Péripéthès, son frère mythique et symbolique [ils sont tous deux fils de Poséïdon]; il triomphe de son propre danger, mais sa réussite demeure incomplète. En s'emparant de l'arme du brigand, il se prépare à jouer lui-même le rôle du vaincu.Thésée, après avoir triomphé du géant, s'empare de sa massue. Dans tous ses combats futurs, il emploiera plutôt cette arme néfaste que l'épée qui lui a été léguée [par Egée].

Pourtant, la massue de Péripéthès ne pourra jamais légitimement remplacer l'arme "prêtée par la divinité". Même dans la main du héros, elle demeure l'arme du brigand, la massue de cuir, symbole d'animalité. Le changement d'arme est le premier indice d'un secret changement qui se prépare dans l'attitude du héros. [...]

[fin de citation] /////////////////////////////////////////////////////////////////////
Même ouvrage, autres extraits :
[#] Symboles mythologiques (chapitre sur le langage symbolique)
[#] La domination titanesque (carte IV L'EMPEREVR)
[
#] [EROS] Eros et Psyché (carte VI L'AMOVREVX)
[
#] Phaéton (carte VII LE CHARIOT) -
[#] Dionysos (crte XV LE DIABLE)
[#] Père mythique et mère mythique (carte XX LE JUGEMENT)
[
#] [TRIDENT] Les trois pulsions (à propos de la carte L'espérance, tarot Cary-Yale Visconti) -----> visible ici [#]

 

L  I  E  N  S 

AUTEUR DU TEXTE CITE :
Biographie de Paul Diel (1893-1972) : en.marge.free.fr/reportrait_003.htm

FAITS DE CIVILISATION EVOQUES :
Mythe d'Oedipe : www.insecula.com/contact/A004165.html
Mythe de Thésée : www.histoire-fr.com/mythologie_grecque_mythes_5.htm

ILLUSTRATION :
As de Bâtons du Tarocchino da Giuseppe Maria Mitelli
édition non colorée - 1660-1665, Bologne, Italie
réédition Il Meneghello
l-pollett.tripod.com/cards38.htm