Les chars de triomphe allégorique sont largement représentés dans la peinture de la Renaissance. On y retrouve maints éléments visuels de figures bien connues des cartes de tarot, telle le conducteur du Chariot, mais aussi la Justice ou la Fortune. Exemple ci-dessous pour Urbino. Analyse pour Florence : -----> cf. [#]  

Carte VII LE CHARIOT (sommaire) [#]
Recherches personnelles (sommaire) [#]
Chars de triomphe à Florence [#], Rome [#], Ferrare [#]
[CHAR] dans l'art roman [#]

Piero della Francesca Dyptique ducs dUrbino ca 1474Piero della FRANCESCA
(+ 1492)  

Dyptique des ducs d'Urbino
(ou dyptique de la chasteté)

ca 1474

détail du verso
(partie supérieure) 

Le triomphe de
Frédéric de Montefeltro

Huile sur bois
47 cm x 33 cm

FLORENCE
Musée des Offices
(Italie)

source du cliché :
andreim.net

------> autres oeuvres du peintre dans le blog :
retable de Brera (1472-1474) [#]
Baptême du Christ
(1448-1450) [#]

 

 


Piero Della Francesca, sa vie, son art, les chefs d'oeuvre
(sous la direction de Pietro ALLEGRETTI)
Ed. originale en italien : RIZZOLI, Gruppo SKIRA, 2003 - Ed. Française FLAMMARION 2006
[Extraits] /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

pp. 152 : commentaire du "Dyptique des ducs d'Urbino" (revers : Le triomphe de Frédéric de Montefeltro)

Le revers du double portrait du duc et de la duchesse d'Urbino représente le triomphe allégorique des époux. Le duc et la duchesse, représentés chacun sur un char en bois très simple, semblent se diriger l'un vers l'autre. 

  • Sous le triomphe, court une inscription latine [tronquée dans l'illustration], qui célèbre ses mérites de condottiere : CLARVS INSIGNI VEHITUR TRIVMPHO / QVEM PAREM SUMMIS DUCIBUS PERHENNIS / FAMA VIRTVTVM CELEBRAT DECENTER / SCEPTRA TENENTEM." [Un triomphe conduit l'éminent (Frédéric) , que la renommée durable de ses vertus proclame digne de tenir le sceptre, à l'instar des plus grands condottiere.]

  • Revêtu d'une armure étincelante, la même que celle du retable de Brera, Frédéric est assis dans un siège curule sur une estrade recouverte d'un tissu d'or; le char lui-même est drapé d'une étoffe rouge. Derrière lui, une figure ailée, vêtue de blanc, les pieds posés sur une sphère, dépose une couronne sur sa tête.

  • Devant lui, les quatre Vertus Cardinales sont assises sur le char :
    - la Justice, vue de face, portant l'épée et la balance -----> cf. vertu cardinale [#]
    - la Prudence, de profil, regardant dans un miroir,
    - la Force, tenant la colonne brisée -----> cf. vertu cardinale [#- colonne (iconographie) [#]  
    - enfin, de dos, la Tempérance.   -----> cf. vertu cardinale  [#]

  • Le char est traîné par deux chevaux blancs. Parmi les nombreuses interprétations, citons celle de Lightbown selon laquelle la figure derrière Frédéric représenterait la Fortune.
    -----> cf. Fortune dans le dossier iconographique
    [GLOBE TERRESTRE] [#]

[Fin de citation] ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Autres extraits du même ouvrage : [TRIO] Trio de l'Amoureux, iconographie Renaissance [#]
Autre source sur les triomphes : [CHAR] Chars de triomphe dans la Florence des Médicis [#]   

 

André CHASTEL & Robert KLEIN : L'Humanisme - L'Europe de la Renaissance SKIRA 1995
(publié originellement en 1965 sous le titre : "L'Age de l'Humanisme")
[extraits] /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
p. 195
Revers du volet droit  du Diptyque de Federico da Montefeltro et de Battista Sforza.
Bois, dimensions du portrait : 47 x 33. 1465. Florence, Galerie des Offices.

  • Un des chefs d'oeuvre du Piero luministe et coloriste.
  • Le style des miniatures (notamment des Trionfi de Pétrarque), les influences du paysagisme flamand et les souvenirs antiques sont présents, mais à l'état de simples références à partir desquelles Piero élabore un art d'une harmonie précieuse et rare, qui en font un des artistes italiens les plus célèbres de tous les temps.

[fin de citation]/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Autres extraits, même ouvrage :  Le Cardinal de Brandebourg en St Jérôme [#]

 

L  I  E  N  S 

ARTISTE EVOQUE :
Piero della Francesca (Borgo di Sepulcro ca 1416 - 1492) : 
ww.larousse.fr/encyclopedie/peinture/Piero_Della_Francesca/153840
agora.qc.ca/dossiers/Piero_della_Francesca
fr.wikipedia.org/wiki/Le_Bapt%C3%AAme_du_Christ_(Piero_della_Francesca)

BIBLIOGRAPHIE (figurant dans le livre dirigé par Pietro ALLEGRETTI) :

Roberto LONGHI : Piero della Francesca, traduit de l'italien par P. Léglise-Costa, Paris, HAZAN, 1989
A.M. MAETZKE : Piero della Francesca, Milan, 1998
A.M. MAETZKE : Introduzione ai capolavori di Piero della Francesca, Milan, 1998
M. SALMI : La pittura di Piero della Francesca, Novare, 1979