Objets & Outils (sommaire) [#]
Cartes de Deniers (sommaire) [#

Comme le précise le célèbre médiéviste Jacques LE GOFF, à la fin du Moyen Age, l'argent (monnaie) se dit "DENIERS"... et 4 deniers permettent d'acheter une miche de pain.

Jacques LE GOFF : "Le Moyen Age et l'argent, essai d'anthropologie historique", PERRIN 2010
[extraits] ////////////////////////////////////////////////////////////////////////

DENIERS 4 Visconti Sforza ca 1455Carte de 4 Deniers, tarot Visconti-Sforza-Pierpont Morgan,
Italie du Nord, mi-XVe s.

fromoldbooks.org/r/p/pages/coins-04/

p.75
[Mis à part l'or et l'argent] n'oublions pas un troisième niveau de la circulation monétaire qui prit aussi au XIIIe siècle un essor considérable, à savoir les pièces de faible valeur, les petites monnaies de billon [alliage cuivre/argent] correspondant aux besoins de la vie quotidienne, en particulier en ville. Elles sont souvent appelées "monnaie noire". Ainsi, à Venise, le doge Enrico Dandolo fit frapper au début du XIIIe siècle des demi-deniers ou oboles.

A la fin de notre long XIIIe siècle [circa 1328, fin des Capétiens], la monnaie la plus fréquemment frappée à Florence fut le quatrino, ou pièce de quatre deniers représentant en général le prix d'une miche de pain.

Cette petite monnaie devint aussi le suppport habituel des aumônes qui se développèrent au XIIIe siècle à la fois par l'évolution naturelle de la société et sous l'effet de l'enseignement et de la prédication des ordres mendiants. Ainsi, dans le domaine royal français le denier parisis devint le "denier de l'aumônerie". Saint Louis fut un grand distributeur de petite monnaie aux pauvres.  [...]

On voit d'ailleurs ré-apparaître et se développer un mouvement de thésaurisation dont le cas extrême est sans doute le trésor de Bruxelles comprenant 140 000 pièces enfouies vers 1264. Le nombre de deniers, c'est-à-dire de pièces d'usage courant, augmente dans ces trésors.

Exemple d'un Quattrino de PESARO (PISAVR), duché de Milan 
Giovanni (IOANNIS) Sforza (1489-1510) - coinsarchives.com 

p. 219Quattrino de Pesaro-Giovanni Sforza-1489-1510
Voici ce qu'écrit après son pèlerinage en Terre Sainte le pèlerin italien Mariano [di Nanni] da Sienna en 1431 [Anecdote communiquée à l'auteur par Christiane Klapisch-Zuber]"Qu'on ne fasse pas de pèlerinage si on n'a pas d'argent.  [*] Celui qui le ferait serait scié en deux, ou il faudrait que les autres pèlerins paient pour lui ou il devrait renier notre foi." 


[*]
Le terme employé est denari, deniers : on sait que c'est le terme le plus souvent utilisé là où nous parlons aujourd'hui d'argent. 

[fin de citation] ////////////////////////////////////////////////////////////////////
Même ouvrage, autres extraits : Le Bateleur comme changeur [#] - Les lois somptuaires [#]
Extraits de "La Civilisation de l'Occident Médiéval" (1977 rééd. 2004) : [ERMITE] Le refuge absolu de l'idéal chrétien [#] - [ERMITE] Le marin de saint Louis à Lampedusa [#] - [PIERRE] Fréquence des incendies de charpente [#] - [ROUE DE FORTUNE] un Mythe décourageant [#]

 

 

L  I  E  N  S 

AUTEUR DE L'EXTRAIT, Jacques LE GOFF : www.herodote.net/articles/article.php?histoire=personneLeGoff
CONCEPTS CITES :
le billon : fr.wikipedia.org/wiki/Billon_(alliage)
Les finances publiques et la monnaie : www.herodote.net/histoire/synthese.php?ID=1727
L'aumône (selon Benoît XVI) : news.catholique.org/laune/17765-benoit-xvi-encourage-la-pratique-chretienne

 

I  L  L  U  S  T  R  A  T  I  O  N  S

carte 4 Deniers du jeu Visconti-Sforza, mi XVe s. - source : fromoldbooks.org/r/p/pages/coins-04/
Quattrino de PESARO, duché de Milan, Giovanni Sforza (1489-1510) - source : www.coinarchives.com
http://www.coinarchives.com/w/lotviewer.php?LotID=1219307&AucID=1120&Lot=1077&Val=730c2116358c8878ba9e21b0d553db7f