La couronne de lauriers figure fréquemment sur plusieurs cartes de tarot : mandorle de XXI LE MONDE, couronne de VII L'AMOUREUX, etc...  A la fin du XIXe siècle, un érudit, professeur de sanscrit et de mythologie comparée à l'Université de Florence, nous disait tout sur le laurier.

Carte XXI LE MONDE [#]
Plantes & Animaux [#]
carte VI L'AMOUREUX  [#]

Angelo DE GUBERNATIS : La Mythologie des Plantes, ou les légendes du monde végétal,
éd. originale 1878, réédition "Connaissance et Mémoires Européennes", 1996 ISBN 2 959 990 323
[extrait tome 2, p. 188 sq.] ///////////////////////////////////////////////////////////

TarotditdeMantegna-ApollonEcole de Ferrare, avant 1467
Tarot dit "de Mantegna" - série des Muses
Apollon à la branche de laurier
www.fondiantichi.unimo.it

 

Un chant de l'Andalousie donne, parmi tous les arbres, la couronne au laurier, et, parmi les fleurs, à l'oeillet : "Entre los arboles todos / se señorea el laurel / Entre las mujeres Ana / Entre flores el clavel ".

On sait que, pour les Grecs et les Romains, le laurier était un arbre sacré. 

Dans un dessin de Pompéi, on voit deux branches de laurier qui entourent un pot sous un temple gardé par un griffon. D'après Sozomène, VI, 5, les prêtres aspergeaient le plus souvent ceux qui entraient dans le temple avec des branches de laurier. "Sur un vase peint, écrit M. Lenormand (Dictionnaire des Antiquités Grecques et Latines, s. v. Bacchus), un des centaures du thyase dionysiaque porte une grande branche d'un laurier sacré, d'où pendent des bandelettes, un petit tableau votif, et un oiseau présenté en offrande." [...] image de thiase ici

Dans la campagne de Bologne, écrit Mme Coronedi-Berti, le laurier est employé pour prendre les augures sur la bonne ou la mauvaise récolte; on brûle des feuilles de laurier : si en brûlant elles font du bruit, la récolte sera bonne; en cas contraire elle sera mauvaise. C'est tout-à-fait la superstition chantée par Tibulle (II,5) : "ut succensa saeris crepitat bene laurea flammis, omine quo felix et sacer annus lat, at laurus bona signa dedit : gaudete colone".

En Sicile, m'écrit le Dr PITRE, les sorciers se couronnent de laurier; le laurier, croit-on, préserve du tonnerre et de la foudre. A San Cataldo (province de Caltanissetta), le laurier est vénéré comme un arbre sacré. Le 7 décembre de chaque année, les chefs qui dirigent la fête de la Madone, patronne de l'endroit, vont cueillir dans la campagne de grandes branches de laurier, presque des arbres entiers. Ils rentrent avec ce butin et ils le transportent dans la maison de l'un d'eux; la foule se presse sous le balcon de cette maison; du balcon on jette alors de petites branches de laurier; le peuple se les dispute furieusement; les personnes qui parviennent à s'en emparer ornent la leur avec des rubans, foulards, oranges, etc. et avec cette branche prennent part à la procession de l'après-midi, dans laquelle, au lieu de torches allumées, on ne voit que rameaux de laurier; les prêtres aussi et les personnes qui prennent part à la procession portent leurs branches de laurier. A Troina (province de Catane), la fête des lauriers semble remplacer celle des palmes ou des oliviers qui précède la Semaine Sainte [le Dimanche des Rameaux]. "Per la festa di San Silvestro, che ricorre in Troina nel mese di maggio, popolani de vari quartieri si recano ad un bosco a raccogliere ciascono un ramo d'alloro.Cosi forniti, a due a due tornano in Troina, vanno alla chiesa del Santo, giunti davanti la porta spiccano una frondicella del ramo et la gettano davanti di essa, indi fatta come una giravolta, tornano in dietro sempre a cavallo colramo in mano, gia benedetto."

Le plus souvent le laurier est propice.

Dans la IIe Idylle de Théocrite v.41, la jeune fille abandonnée, pour rappeler peut-être auprès d'elle le traître fuyard, fait une conjuration en brûlant du laurier. (cf. Donati, "Volgarizzamento del Terzo idillio di Teocrito con alcune indagini sulla Fillomanzia degli antichi", Perugia, 1878). Chez les Grecs, indiquer que l'on ne craignait aucun poison, aucun maléfice, on employait cette expression populaire : je porte un bâton de laurier. Nous apprenons par le Lambros, poème en grec moderne de Solomos, que le samedi saint [veille de la Résurrection de Jésus à Pâques], en Grèce, on répand des feuilles de laurier sur le pavé de l'église. En Corse, on pare de guirlandes de laurier la porte de la maison où l'on célèbre une noce (cf. Provenzal, Serenata di un pastore di Zicavo, Livorno, 1874).

A Rome, [dans l'Antiquité], on célébrait anciennement la fête des marchands en l'honneur du dieu Mercure. Les marchands allaient à une fontaine commune puiser de l'eau; dans cette eau ils plongeaient une branche de laurier, et avec cette branche ils bénissaient toutes leurs marchandises. Les Romains décoraient aussi du laurier, outre Apollon et Bacchus, la déesse Libertas, la déesse Salus, Esculape, Hercule, etc... Pausanias fait mention de quelques lauriers qui étaient en Grèce l'objet d'un culte spécial [...]  : un temple fait avec du bois enlevé au laurier même d'Apollon dans la vallée de Tempé; la couronne de lauriers qui ornait la tête du noble enfant de Thèbes désigné, dans les Daphnéphories, pour desservir le temple d'Apollon comme ministre, et offrir au dieu un trépied de bronze. Dans les jeux en l'honneur d'Apollon, le vainqueur recevait une couronne de lauriers. Du temps de Pline existait encore sur l'Aventin un bois de lauriers, dont les branches étaient employées pour les expiations.

vas_007 triade apollinienne sur un vase grec BnFVase grec : la triade apollinienne - BNF
(Esculape, Apollon couronné de laurier, Hygie/Salus avec sa coupe)

La branche de laurier donnait aux prophètes [païens] la faculté de VOIR CE QUI EST CACHE; c'est ce que nous apprend l'hymne homérique à Apollon : le trépied de la pythonisse était aussi entouré de lauriers. [...] D'après Hésiode (Théogonie), les Muses aussi tiennent le laurier à la main. Les Arcadiens racontaient que Daphné était la fille du fleuve Ladon et de la Terre; aimée et poursuivie par Apollon, elle fut changée par les dieux en laurier. On sait que le Prof. Max Müller a déjà rapproché de ce mythe hellénique le mythe védique de la nymphe Urvaçi poursuivie par le prince Pururavas [...]

Apollon lui-même est souvent représenté avec une couronne de lauriers, comme dieu qui purifie, qui illumine et qui triomphe; l'arbre est considéré comme lumineux, et il donne lui-même, comme le dieu, la lumière, c'est-à-dire la renommée, la gloire; comme le soleil est le premier à voir et à faire voir dans le ciel, ainsi son arbre participe de ses facultés prophétiques; c'est pourquoi Claudien appelle le laurier venturi proescia laurus. D'après Fulgentius, la feuille de laurier placée sous le coussin fait voir en songe des choses qui se réaliseront. Dionysos appelle le laurier "plante prophétique". [...] Les devins, en effet, ainsi que les prêtres d'Apollon, portaient une couronne de lauriers.

Dans les fêtes déjà mentionnées que tous les neuf ans on célébrait à Thèbes en l'honneur d'Apollon, appelées Daphnéphories, le plus beau des garçons devait être le daphnephoros. A Rome, à l'occasion d'une victoire, on liait la lettre qui portait la nouvelle avec de petites branches de laurier; et on appelait la lettre litterae laurearae. Le messager de la victoire portait une branche de laurier qu'on déposait dans le sein de Jupiter optimus maximus. D'après Plutarque, Scipion entra dans Carthage vaincue tenant d'une main le sceptre, de l'autre une branche de laurier; et on représentait souvent la Victoire elle-même couronnée de laurier ou de palmier. L'arrivée de Créon, la tête couronnée de laurier, dans Sophocle, fait croire à Oedipe qu'il apporte de bonnes nouvelles.
-----> couronne de laurier de l'Amoureux [#] - de César triomphant [#] - Renommée [#]

En Crète, d'après l'hymne homérique à Apollon [texte ici], avant de promulguer les lois, on consultait le laurier prophétique, lequel aussi bien que du trépied, dictait des oracles à la Pythie : "Pythia, quae tripode ex Phoebi lauroque profatur", chante Lucrèce (I). La pythonisse et les autres devins mangeaient même les feuilles du laurier, pour pouvoir prophétiser, ce qui donne lieu aux figures poétiques de Tibulle, "usque sacras innoxia lauros vescar", et de Juvénal "quicumque...laurum... mormodit", qui veut dire : "Quiconque une fois a mordu à la poésie."

[fin de citation] /////////////////////////////////////////////////////////////////////

L  I  E  N  S

L'AUTEUR : Angelo DE GUBERNATIS(1840-1867)
http://www.treccani.it/enciclopedia/angelo-de-gubernatis_%28Dizionario_Biografico%29/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Angelo_De_Gubernatis

MYTHOLOGIE GRECO-ROMAINE :
APOLLON : www.larousse.fr/encyclopedie/divers/Apollon/105818
http://www.mythologiegrecque.fr/22.html
mythe, culte, images (en anglais) : www.theoi.com/Titan/Helios.html
ASCLEPIOS : http://mythologica.fr/grec/asclepios.htm
DAPHNE : http://agora.qc.ca/thematiques/mort/dossiers/daphne
DIONYSOS : http://www.mythologiegrecque.fr/27.html
LADON (dieu fleuve) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ladon_%28rivi%C3%A8re%29
LIBERTAS (déesse) : http://www.cosmovisions.com/$Liberte.htm
MERCURE : http://www.cosmovisions.com/$Mercure.htm
SALUS (déesse) : http://www.cosmovisions.com/$Salus.htm
monnaies romaines : http://www.sacra-moneta.com/Numismatique-romaine/Les-images-de-la-Sante-Salus-sur-les-monnaies-romaines.html
THIASE de DIONYSOS :
http://www.cnrtl.fr/definition/thiase
image sur un vase grec : http://expositions.bnf.fr/homere/albums/dieux/img/medium/vas_017.jpg

LITTERATURE GRECO-ROMAINE :
CLAUDIEN : http://www.cosmovisions.com/Claudien.htm
L'Enlèvement de Proserpine : http://www.mediterranees.net/mythes/ceres/claudien.html
FULGENTIUS : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fulgence_le_Mythographe
HESIODE poèteépique grec : http://www.larousse.fr/encyclopedie/litterature/H%C3%A9siode/173964
HOMERE, Hymnes (trad. Leconte de Lisle) : http://www.mediterranees.net/mythes/hymnes/index.html
JUVENAL : http://remacle.org/bloodwolf/auteurs/Juvenal.htm
Les Satires : http://www.mediterranees.net/litterature/juvenal/
LUCRECE : http://remacle.org/bloodwolf/auteurs/Lucrece.htm
PAUSANIAS :
www.larousse.fr/encyclopedie/litterature/Pausanias_le_P%C3%A9ri%C3%A9g%C3%A8te/175931
PLUTARQUE : http://www.larousse.fr/encyclopedie/litterature/Plutarque/176110
SOPHOCLE,tragique grec : http://www.larousse.fr/encyclopedie/litterature/Sophocle/171525
SOZOMENE (Ve s.) : http://bcs.fltr.ucl.ac.be/ENCYC-1/sozomene.htm
Histoire de l'Eglise : http://remacle.org/bloodwolf/eglise/sozomene/table.htm
THEOCRITE :
http://remacle.org/bloodwolf/poetes/falc/theocrite/oeuvre.htm
TIBULLE : http://remacle.org/bloodwolf/auteurs/Tibulle.htm
http://www.mediterranees.net/civilisation/amour/tibulle/notice.html

AUTRES AUTEURS CITES :
Carolina CORONEDI-BERTI (1820-1911) folkloriste : https://it.wikipedia.org/wiki/Carolina_Coronedi_Berti
SOLOMOS (1798-1857) poète grec :
http://lebruitdutemps.fr/_auteurs/Solomos/index.htm
http://www.larousse.fr/encyclopedie/litterature/Solomos/177145

LIEUX CITES :
Béotie (Daphnéphories) : https://books.google.fr/books?id=tgd7Pszs_6UC&pg=PA417&lpg=PA417&dq=daphnephories&source=bl&ots=oD2CvnUBGr&sig=Mh8Vp9c9EbmqajesMVWgL2D63AQ&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiVquC9tpvMAhVBHxoKHRL4BOoQ6AEIPzAJ#v=onepage&q=daphnephories&f=false
POMPEI : http://www.larousse.fr/encyclopedie/ville/Pomp%C3%A9i/138675
video de reconstitution : http://www.lepoint.fr/culture/decouvrez-pompei-avant-l-eruption-du-vesuve-30-01-2016-2014080_3.php
SICILE : http://www.larousse.fr/encyclopedie/autre-region/Sicile/144226
San Cataldo https://it.wikipedia.org/wiki/San_Cataldo_%28Italia%29
Troina http://www.troinasviluppo.it/chiese_monumenti.asp
Vallée de Tempé  :
http://moliere.paris-sorbonne.fr/base.php?En_Thessalie%2C_dans_la_vall%C3%A9e_de_Temp%C3%A9

CONCEPTS CITES :
Semaine Sainte : http://www.liturgiecatholique.fr/La-Semaine-Sainte.html
Samedi Saint : http://www.eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/les-pelerinages/370552-le-mystere-du-samedi-saint-meditation-de-benoit-xvi-a-loccasion-de-la-veneration-du-saint-suaire/

ILLUSTRATIONS :
Tarot dit "de Mantegna" - série des Muses - carte d'Apollon
http://www.fondiantichi.unimo.it/fa/gadaldini/iniziali/Id_Ser009/T.htm
vase grec : http://expositions.bnf.fr/homere/albums/dieux/img/medium/vas_007.jpg