L'ermite sort parfois de son ermitage pour porter secours spirituel. Ainsi l'ermite italien saint François de Paule qui fut appelé à Plessis-lès-Tours par Louis XI presque mourant. L'épisode - déjà raconté dans le blog par l'historien néerlandais Huizinga cf. [#] - est ici vu sous la plume de Jean Favier.

Carte VIIII L'HERMITE [#]

Jean FAVIER : Louis XI, Fayard 2001
[extrait pp. 894 sq.]///////////////////////////////////////////////////////////////////

Battaglia ca 1700 statue de San Francesco di Paola à TrapaniGiacomo TARTAGLIA (1678-1751)
statue de San Francesco di Paola
église de Trapani


Au [palais royal du] Plessis [gravure ici], dont on renforce la garde et la fortification, nul n'entre plus, sinon Beaujeu [gendre du roi] et quelques serviteurs domestiques. Terrorisé à l'idée que son lit pourrait être son lit de mort, le malade préfère maintenant dormir dans le fauteuil que l'on place dans la galerie. De là, dans la journée, il regarde les arbres du parc. Mais il demeure lucide, sachant bien que les grands attendent sa mort alors que les plus modestes dont il a fait la fortune ne voient venir que des désagréments. [...] Il change souvent de valet de chambre. [...] La méfiance est généralisée. [...] Quand il a besoin de secrétaires, le roi demande qu'on lui en envoie "des plus jeunes et bien entendus" : il se méfie ce ceux qui ont eu le temps de se faire des relations. [...] Tout inquiète le malade. Il scrute le visage de ceux qui l'approchent. [...]

Louis XI en appelle maintenant aux prières de tous les saints hommes qu'il connaît, ou que connaissent ceux qu'il peut atteindre. [...] Naturellement, les offrandes aux églises se multiplient, au point que le clerc chargé des "offrandes ordinaires" se plaint de n'avoir plus d'argent. [...] L'hiver a été rude, et le malade en a souffert. Le 3 février, il a prescrit des processions à Saint-Denis contre  le "vent de galerne", c'est-à-dire le vent froid qui frappe le "pauvre peuple du royaume" [...] Tout Paris a suivi des processions. Nul ne s'y est trompé. C'était bien pour le roi. On recommence le 3 mai, et tout Paris va, sur ordre, prier à Saint-Denis pour l'ensemble de la famille royale. Là encore, personne n'est dupe. [...] Cela n'interdit pas de recourir à la science de tous les médecins possibles. [...] surtout le Bénéventin Angelo Cato, à la fois médecin, astrologue et aumônier. Ses qualités d'astrologue ne l'ont pas desservi : il aurait prédit sa chute au Téméraire. [...] On fait venir "le bon médecin qui a guéri Monseigneur de Lorraine" [...]


Un personnage apparaît alors, qui tient le rôle d'un véritable directeur de conscience : c'est un ermite calabrais dont la réputation a franchi les montagnes, Francesco da Paola, qui sera en français saint François de Paule. Il passe pour faire des miracles. Il est lui-même une sorte de miracle : sans avoir rien appris, il est lettré. De même qu'il a fait venir toutes sortes de saints hommes dont il attendait le miracle, Louis XI, à la fin de 1482, a sollicité sa venue. Comme la règle des Minimes ne prévoit pas ce genre de déplacement, on demande l'accord du pape, un accord que Sixte IV s'empresse de donner avec le secret espoir que le roi  lui en saura gré et fera quelques concessions politiques pouvant aller jusqu'à une rupture avec Venise. Dans le même temps, le roi envoie jusqu'à Naples deux de ses maîtres d'hôtel pour accompagner le thaumaturge. Faible et déjà fort âgé - il a alors soixante-sept ans - l'ermite sera transporté en litière. Un ambassadeur du roi Ferrante de Naples l'accompagne. La ville de Lyon lui réserve en avril un accueil d'exception : le roi a prescrit qu'on le traite "comme si c'était notre Saint Père". Sur commande de la ville, le peintre Jean Perréal décore la litière dans laquelle on va le conduire. En mai, le saint est à Tours. Logé au Plessis même, il y est l'objet de tous les égards. Le roi malade veille lui-même à ce que, pour végétarien que soit l'ermite, le régime soit de qualité : le 29 juin, il ordonne au général des finances en Languedoc d'envoyer d'urgence des oranges douces, des citrons, des poires muscadelles et des pastenargues.
------> St François de Paule et Louis XI [#]
------> Jean Perréal, peintre
[#]

Mort de Louis XI - miniatureminiature
La mort de Louis XI
(source : site alamy)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le saint homme a du bon sens. Il explique au roi qu'il n'y a pas à espérer un miracle : l'essentiel est de se préparer à une sainte mort. Le secours spirituel l'emporte sur l'illusion. François de Paule sera pour beaucoup dans la résignation que montrera finalement le mourant.
------> L'art de bien mourir : les "Ars Moriendi" au XVe siècle [#]

[fin de citation] //////////////////////////////////////////////////////////////////////
Même auteur, extraits d'un autre ouvrage :
Métiers (1) Apprentis & Valets [#] - Métiers (2) Valets & maîtrise [#] - Tout sur le pendu médiéval (carte XII Le Pendu) [#] - Le coup des deux pots de vin [#] - Les tavernes parisiennes au XVe siècle (carte XIV Tempérance) [#] - Les Quatre animaux (carte XXI) [#]

 

L  I  E  N  S 

L'AUTEUR DU TEXTE : 
Jean FAVIER (1932-2014), médiéviste, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
http://www.aibl.fr/membres/academiciens-depuis-1663/article/favier-jean

PERSONNAGES CITES :

St François de Paule (1416-1507) :
nouvl.evangelisation.free.fr/francois_de_paule.htm
www.newadvent.org/cathen/06231a.htm
Louis XI roi de France (1423-1483) :
http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Louis_XI/130423

http://www.histoire-france.net/moyen/louis11

fr.wikipedia.org/wiki/Louis_XI

Sixte IV, pape (1414-1484) :
www.newadvent.org/cathen/14032b.htm
Ordre des Minimes :
fr.wikipedia.org/wiki/Minimes_(ordre_religieux)


ILLUSTRATIONS

Giacomo TARTAGLIA : statue en bois peint de San Francesco di Paola, église de Trapani
https://www.tp24.it/2016/12/16/religioni/trapani-ritorna-all-antico-splendore-la-statua-di-san-francesco-di-paola/105471

Les artistes de Trapani (en italien) : http://www.trapaninostra.it/libri/mario_serraino/Trapani_nella_vita_civile_e_religiosa/Trapani_nella_vita_civile_e_religiosa_14.pdf

Château de Plessis-lès-Tours :
photos : https://monumentum.fr/chateau-plessis-les-tours-pa00097942.html
gravure ancienne :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Hateau_de_Plessis-les-Tours_Courtyard_Louis_Boudan.jpg