17 septembre 2010

[FLECHE] Les flèches chez Jung

carte VI L'AMOVREVX [#]Objets & Outils [#] Carl Gustav JUNG : Métamorphoses de l'âme et ses symboles (Symbole der Wandlung) trad.d'après la 4e édition allemande et préface par Yves Le Lay, GEORG 1953, 1996 Livre de Poche [extraits pp. 476-477] /////////////////////////////////////////////////////////////// Les flèches qui blessent et font mal ne viennent pas de l'extérieur par des rumeurs qui ne peuvent attaquer que du dehors; elles viennent de l'arrière-plan denotre propre inconscient. Ce sont nos propres désirs qui, telles... [Lire la suite]

17 octobre 2010

Le symbole du bâton/massue selon Paul Diel

série des Bâtons (sommaire)La Symbolique [#]Objets & Outils[#] Paul DIEL : Le symbolisme dans la mythologie grecque, Payot 1966, 1980[deux extraits] ///////////////////////////////////////////////////////////////////// chapitre III (commentaire du mythe d'Oedipe) - p. 191   L'arme du combat [d'Oedipe contre Laïos] est - ici comme toujours - symboliquement caractéristique pour le héros. Boîteux, Oedipe a besoin du bâton pour se tenir debout (on verra ultérieurement dans le "combat" avec le Sphinx, toute l'importance... [Lire la suite]
20 octobre 2010

Père et mère mythiques

XX LE JUGEMENT (sommaire) [#] Paul DIEL : Le symbolisme dans la mythologie grecque, Payot 1966, 1980[extrait] /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////pp. 205-208 Tel l'animal, l'enfant exige la satisfaction immédiate de chaque désir.    Au cours de son développement, qui doit faire de lui l'homme debout, il devrait acquérir la maîtrise des désirs corporels, leur contrôle par les exigences de l'esprit. Dans le cas idéal, les interdictions parentales... [Lire la suite]
23 juin 2015

[AMOUREUX] Jardin d'Amour du Maître E. S.

Tarot Visconti-Sforza Pierpont-Morgan 1450-1480 Au XVe siècle, les nobles fiancés du Tarot Visconti-Forza restaient fort dignes. Pourtant ... Exactement à la même époque, l'amoureux de certaines gravures rhénanes est nettement plus entreprenant. Il veut vraiment toucher sa partenaire, couronnée de fleurs comme une jeune fille. Elle n'a pas l'air de savoir comment réagir et ne le regarde pas non plus. Ci-dessous, l'historien d'art Jan BIALOSTOCKI décrit bien l'ambiguïté des gestuelles de ce couple dans "Le Jardin d'Amour". A comparer... [Lire la suite]