03 juillet 2010

La domination "titanesque" (Paul Diel)

IV L'EMPEREVR [#]VII LE CHARIOT [#] XI LA FORCE [#] Paul DIEL : Le symbolisme dans la mythologie grecque, Payot 1966, 1980[extrait pp. 178-180] ////////////////////////////////////////////////////////////////// Le pervertissement de la socialité [...] que l'on peut être tenté d'appeler "titanesque" car elle correspond le plus directement à la révolte symbolique des "Titans" contre "L'Esprit" : la tendance à la domination. Toute forme de banalisation [exaltation des désirs matériels et sexuels] est un état de sous-tension psychique.... [Lire la suite]

12 août 2012

régence féminine (2) : l'impératrice Isabelle

cartes IV L'EMPEREVR [#] - III L'IMPERATRICE [#] Thierry WANEGFFELEN : Le Pouvoir contesté - Souveraines d'Europe à la Renaissancepublié sous la direction de Sophie Bajard, Ed. PAYOT & RIVAGES 2008[extraits pp. 151 sq.] ///////////////////////////////////////////////////////////////// [#] <------ extrait précédent (gestion de l'absence du souverain) Charles Quint, vu l'étendue de ses divers Etats, et leur souci à chacun de posséder son administration propre, ne peut que gouverner par représentation,... [Lire la suite]
17 août 2012

Régence féminine (3) : Marguerite d'Autriche

carte IV L'EMPEREVR [#] - III L'IMPERATRICE [#] Thierry WANEGFFELEN : Le Pouvoir contesté - Souveraines d'Europe à la Renaissancepublié sous la direction de Sophie Bajard, Ed. PAYOT & RIVAGES 2008[extraits pp. 72 sq.] /////////////////////////////////////////////////////////////////// Anne Boleyn a échoué à former avec Henri VIII un véritable couple, sur les plans tout autant privé que politique. Or, c'est cela qui a pu permettre à certaines épouses de souverains [pendant la Renaissance] de... [Lire la suite]
12 novembre 2013

[PENDU] symbole de la "sécurité" dans la propagande des cités-Etats

carte XII LE PENDV (sommaire) [#] Ambrogio LORENZETTI (ca 1290-1348) : Les effets du Bon Gouvernement à la campagne détail de la fresque, Sienne, Palazzo Publico Dès ses débuts au XIVe siècle, la peinture profane fut un outil de propagande des cités-Etats d'Italie du Nord. Le motif visuel du pendu est alors utilisé par Sienne à titre d'emblème pour l'allégorie du pouvoir, "Securitas" (la sécurité, nous dirions peut-être le maintien de l'ordre public). Ici, le pendu est pris dans son sens le plus concret : le brigand fauteur de... [Lire la suite]