14 juillet 2012

[CHAR DE TRIOMPHE] la Florence des Médicis

Impossible d'observer la carte de tarot VII LE CHARIOT dans les jeux italiens anciens sans la relier aux CHARS DE PARADE (trionfi) de la Renaissance. Après avoir documenté les chars de triomphe à Urbino [#], Rome [#], Ferrare [#], voici une analyse des "triomphes" dans la Florence des Médicis (XVe s.-début XVIe s.). Elle est dûe à l'historien médiéviste Jacques HEERS. Illustrations du texte choisies par le blog. Cary Yale Visconti Sforza [1428-1447]Beinecke Library, Yale Univ. carte VII LE CHARIOT [#]carte XXI LE MONDE [#] ... [Lire la suite]

24 septembre 2012

Textes cités dans le blog (par genre)

Classement par GENRE LITTERAIRE (puis par auteur/ouvrage) : sur cette page Classement par AUTEUR ------> [#]Genres littéraires représentés : ANTHROPOLOGIE : (honneurs) Cavaliers [#] - (atouts) Ermite [#][#][#][#] - Chariot [#] - Mort [#] - Diable [#] - Maison Dieu [#] - Lune [#] - Soleil [#] ART/HISTOIRE DE L'ART : (thèmes) art médiéval - art au XVe siècle [#][#][#][#][#][#][#][#][#][#][#] - oeuvres XVe s. [#][#][#][#] - Langage symbolique [#] - Habillement [#][#][#] - Objets [#][#][#][#] - (honneurs) Valets [#][#] - Cavaliers [#]... [Lire la suite]
24 septembre 2012

Il se prenait pour l'empereur (Wiechert)

IV L'EMPEREVR [#]LE MAT/LE FOV [#] Ernst WIECHERT (1887-1950) : Missa Sine Nomineroman traduit de l'allemand par Jacques Lévy, CALMANN-LEVY 1953[extrait p. 197] \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ Il raconta une histoire. - Quand j'étais enfant, maître, commença-t-il, après avoir posé une braise sur le tabac de sa pipe, nous connaissions un homme quise prenaitpour notre vieil empereur. Il était d'une famille où ces choses-là arrivaient. Il avait vu une fois l'empereur, pendant une guerre... [Lire la suite]
Posté par receptivite à 01:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 septembre 2012

[DEPART] Entraînement à la fuite

Une autobiographie récente, au style magnifique et puissant ... un passage qui contient à la fois un PAQUETAGE, un DEPART PRECIPITE, une FUITE où l'on ne doit pas regarder en arrière, le tout dans la FOLIE d'une époque. Même un chien menaçant ne manque pas au catalogue ... Bref, quelques motifs visuellement présents sur la carte du MAT ... autour de la carte du MAT (sommaire) [#] Jacques LANZMANN : Le Lièvre de Patagonie, Mémoires Collection NRF, GALLIMARD 2009   ISBN... [Lire la suite]
02 octobre 2015

Le roi idéal fin XVIe siècle

Quelques vers composés fin XVIe siècle nous décrivent la figure d'un ROI IDEAL pour l'époque : honnête, efficace,  soucieux du bien d'autrui et, surtout, restant parfaitement insensible à la flatterie. Ces vers sont dûs à l'écrivain protestant Théodore Agrippa d'Aubigné (Pons 1552 - Genève 1630). Ce pamphlétaire enflammé était l'ami d'Henri de Navarre, futur roi Henri IV. Il fut aussi le grand-père de Françoise d'Aubigné (la future Madame de Maintenon, épouse morganatique de Louis XIV). Théodore Agrippa d' AUBIGNE : "Les... [Lire la suite]
06 octobre 2015

La Roue de Fortune de Voltaire (1740)

Carte X ROVE DE FORTVNE [#]Carte VII LE CHARIOT [#] Au XVIIIe siècle, les références à la roue de la Fortune sont encore en usage. Par exemple ici, chez Voltaire. Une roue de sa voiture se brise en cours de voyage ? lI pense aussitôt à la roue "qui gouverne les rois". Et c'est alors l'occasion pour Voltaire de flatter son interlocuteur : le poète courtisan affirme au passage, tout simplement, que seul Frédéric II, "le héros que j'aime", n'est pas soumis aux aléas de ladite Fortune. Portrait de Voltaire par Nicolas de Largillière, ca... [Lire la suite]

29 janvier 2016

Enfants au soleil à Venise (Franz Werfel)

Un vieux bouquin retrouvé ... une fiction sur le monde de l'opéra par un fan absolu de Verdi. A priori aucun rapport avec l'imagerie du tarot. Quand soudain, page 98... le soleil surgit au-dessus des coupoles byzantines de San Marco ... la façade BIGARREE dans le fond de la place Saint-Marc ... en plein MIDI s'élèvent ces VOLS de pigeons ... des ENFANTS dansent ... des mains se TOUCHENT  ... et voilà que cette prose superbe dessine au lecteur, mine de rien, les principaux ingrédients d'une carte XVIIII LE SOLEIL. XVIIII LE... [Lire la suite]
16 mars 2016

Ce vieil enfant, aveugle archer, et nu (1549)

  Le jeune homme de la carte VI L'AMOUREUX, souvent on ne sait trop s'il veut avancer ou reculer. Dans le ciel, Cupidon aux yeux bandés le vise. Cet Amoureux-là, bloqué dans un double mouvement contraire, c'est sans doute l'amoureux chanté par les poètes de la Pléïade. Tarot Visconti-Sforza Pierpont Morgan BergamoMilan, 1450-1480   Joachim DU BELLAY : L'Olive, recueil de sonnets (1549)cité dans Abry, Bernès, Crouzet, Léger : Les Grands Ecrivains de France Illustrés, Morceaux choisis et analysesXVIe siècle Ed. Henri... [Lire la suite]
17 octobre 2017

Le balancement millénaire de la faux (R. Millet)

Et voilà !!! L'idée du blog était venue, en particulier, pour rappeler le vrai usage de la faux aux temps des tarots anciens (la fenaison plutôt que la moisson [#]). J'avais à peu près abandonné l'espoir de découvrir un texte précis sur la faux en action ... et voilà qu'au hasard du butinage en bibliothèque, en plein milieu d'un roman autobiographique, un jeune homme m'arrive ; miracle, il tient vraiment la faux en main, il l'utilise vraiment, et même il sait l'aiguiser. Devenu écrivain, il sait témoigner des gestes, des sensations,... [Lire la suite]
17 octobre 2017

de ta faulx dessaisie ... (XVIe siècle)

Le recueil de poésie "Délie, objet de plus haute vertu" est paru vers 1544 à Lyon. Il comporte pour l'essentiel 449 dizains décasyllabiques sur le thème de la plainte amoureuse. Outre les métaphores quasi inévitables (le carquois d'Eros, la lune qui fait redoubler la peur [#], etc...), on y trouve aussi des références à la Mort. Et même, très précisément, à la faux de la Mort ... cartes VI L'AMOUREUX [#] - XIII LA MORT [#]Objets & Outils [#]   Maurice SCEVE (ca 1504- ca 1564) : Poésiesprécédé de  : Jean TORTEL... [Lire la suite]