24 octobre 2017

Elle allait à grands pas moissonnant et fauchant

La métaphore de la Mort comme "faucheuse" de vies perdure chez les poètes au long des siècles. On la trouve encore souvent au XIXème siècle, par exemple ici chez Victor Hugo. Le ton de ce poète est toujours un peu emphatique à nos oreilles du XXIe siècle : mais ainsi ne fait-il pas mieux résonner la menace sous-jacente à l'imagerie traditionnelle de la carte de tarot XIII-La Mort ? carte XIII [#] Victor HUGO : Les Contemplations (éd. originale 1856) Coll. Folio GALLIMARD 2016[extrait p. 214-215]... [Lire la suite]

27 janvier 2018

Trouble, plaisir et peur mélangés (Marivaux)

Pour ce qui est de décrire la naissance du sentiment amoureux, nul ne peut nier la précision et la délicatesse qu'y met un Marivaux. On peut même affirmer qu'il s'agit de sa spécialité. Plus connu sans doute aujourd'hui pour son théâtre, le grand écrivain entame l'écriture du roman "La vie de Marianne" au début du XVIIIe siècle. Apporterait-il des lueurs nouvelles à propos de la carte VI L'AMOVREVX ? A voir. Au moins il fait parler la jeune fille. Elle n'est point outrageusement coquette, pour l'époque. On est ici à Paris vers 1730,... [Lire la suite]