05 mai 2011

[TABLE] [GANTS] - Un ménage au Moyen Age

Objets & Outils [#] Quand les tables n'étaient pas une table, mais un "banc de table" posé sur des tréteaux ... Régine PERNOUD : La Femme au temps des cathédrales, STOCK 1980[extrait pp. 90-91] //////////////////////////////////////////////////////////////////// Cette maison, où règne la femme, on peut l'imaginer à travers un petit poème des premières années du XIIIe siècle, qui s'intitule L'Outillement au vilain [*]. Il nous décrit sous une forme plaisante tout ce qui est nécessaire au "vilain" - entendons l'homme de la... [Lire la suite]

18 octobre 2013

[FEMME] Femmes cultivées au XVIe siècle

L'historien Jean DELUMEAU est particulièrement connu pour son ouvrage sur "La Peur en Occident" [interview]. Précédemment, il avait été en charge de la période Renaissance  dans la collection "Civilisation de..." chez Arthaud. En voici un extrait, qui fleure bon les années de lycée ... Le texte peut fournir un arrière-plan à chaque figure féminine des tarots anciens. cartes III L'IMPERATRICE [#] - II LA PAPESSE [#]   Jean DELUMEAU : La civilisation de la Renaissance, ARTHAUD 1967 (rééd. 1984)[extrait pp.... [Lire la suite]
04 mai 2015

[MORT] Peur et désir de la mort au XVIe siècle

"La mort a été une des compagnes de la Renaissance" carte XIII (sommaire) [#] Jean DELUMEAU : La civilisation de la Renaissance, ARTHAUD 1967 (rééd. 1984).[extrait pp. 345 sq.] ///////////////////////////////////////////////////////////////// Eglise Saint-Etienne, BAR-LE-DUC (Meuse) Ligier RICHIER (Saint-Mihiel ~1550-Genève 1567)Transi de René de Châlon (1547)  wikimedia A la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe, l'obsession de la mort restait en France une des caractéristiques de la poésie baroque. Retrouvant... [Lire la suite]
02 octobre 2015

Le roi idéal fin XVIe siècle

Quelques vers composés fin XVIe siècle nous décrivent la figure d'un ROI IDEAL pour l'époque : honnête, efficace,  soucieux du bien d'autrui et, surtout, restant parfaitement insensible à la flatterie. Ces vers sont dûs à l'écrivain protestant Théodore Agrippa d'Aubigné (Pons 1552 - Genève 1630). Ce pamphlétaire enflammé était l'ami d'Henri de Navarre, futur roi Henri IV. Il fut aussi le grand-père de Françoise d'Aubigné (la future Madame de Maintenon, épouse morganatique de Louis XIV). Théodore Agrippa d' AUBIGNE : "Les... [Lire la suite]
06 octobre 2015

La Roue de Fortune de Voltaire (1740)

Carte X ROVE DE FORTVNE [#]Carte VII LE CHARIOT [#] Au XVIIIe siècle, les références à la roue de la Fortune sont encore en usage. Par exemple ici, chez Voltaire. Une roue de sa voiture se brise en cours de voyage ? lI pense aussitôt à la roue "qui gouverne les rois". Et c'est alors l'occasion pour Voltaire de flatter son interlocuteur : le poète courtisan affirme au passage, tout simplement, que seul Frédéric II, "le héros que j'aime", n'est pas soumis aux aléas de ladite Fortune. Portrait de Voltaire par Nicolas de Largillière, ca... [Lire la suite]
08 mars 2016

Ballade de la Fortune (Villon)

"Tout le long de cette ballade [de François Villon], c'est Fortune qui parle. Le poète se fait sermonner, bafouer et menacer par ce personnage allégorique, par cette divinité malveillante qui aime à se vanter de ses méfaits. Le thème n'était pas nouveau, et le procédé du discours direct était fréquent dans la poésie du XVe siècle. On trouve l'un et l'autre dans la Ballade CXIII de Charles d'Orléans, et dans beaucoup d'autres oeuvres - Ici, dans les strophes 2 et 3, Fortune passe en revue ses exploits; le procédé de l'énumération, cher... [Lire la suite]

16 mars 2016

Ce vieil enfant, aveugle archer, et nu (1549)

  Le jeune homme de la carte VI L'AMOUREUX, souvent on ne sait trop s'il veut avancer ou reculer. Dans le ciel, Cupidon aux yeux bandés le vise. Cet Amoureux-là, bloqué dans un double mouvement contraire, c'est sans doute l'amoureux chanté par les poètes de la Pléïade. Tarot Visconti-Sforza Pierpont Morgan BergamoMilan, 1450-1480   Joachim DU BELLAY : L'Olive, recueil de sonnets (1549)cité dans Abry, Bernès, Crouzet, Léger : Les Grands Ecrivains de France Illustrés, Morceaux choisis et analysesXVIe siècle Ed. Henri... [Lire la suite]
09 septembre 2017

La lune et l'incertain des ténèbres (XVIe siècle)

Lyon, XVIe siècle : un poète amoureux décrit ses tourments. Maurice Scève utilise une langue qui peut nous sembler encore bien archaïque ... Ci-dessous figurent trois poèmes utilisant largement la métaphore de la lune. De quoi mieux percevoir comment la Renaissance française met cet astre en scène. Orthographe garantie d'époque ! carte XVIII LA LVNE [#] - VI L'AMOUREUX [#] Maurice SCEVE (ca 1504- ca 1564) : Poésiesprécédé de  : Jean TORTEL L'amour unique de Maurice Scève, H-L MERMOD, Lausanne 1961[extraits p. 76, 77, 120, 127]... [Lire la suite]
17 octobre 2017

de ta faulx dessaisie ... (XVIe siècle)

Le recueil de poésie "Délie, objet de plus haute vertu" est paru vers 1544 à Lyon. Il comporte pour l'essentiel 449 dizains décasyllabiques sur le thème de la plainte amoureuse. Outre les métaphores quasi inévitables (le carquois d'Eros, la lune qui fait redoubler la peur [#], etc...), on y trouve aussi des références à la Mort. Et même, très précisément, à la faux de la Mort ... cartes VI L'AMOUREUX [#] - XIII LA MORT [#]Objets & Outils [#]   Maurice SCEVE (ca 1504- ca 1564) : Poésiesprécédé de  : Jean TORTEL... [Lire la suite]
24 octobre 2017

Elle allait à grands pas moissonnant et fauchant

La métaphore de la Mort comme "faucheuse" de vies perdure chez les poètes au long des siècles. On la trouve encore souvent au XIXème siècle, par exemple ici chez Victor Hugo. Le ton de ce poète est toujours un peu emphatique à nos oreilles du XXIe siècle : mais ainsi ne fait-il pas mieux résonner la menace sous-jacente à l'imagerie traditionnelle de la carte de tarot XIII-La Mort ? carte XIII [#] Victor HUGO : Les Contemplations (éd. originale 1856) Coll. Folio GALLIMARD 2016[extrait p. 214-215]... [Lire la suite]