17 juin 2013

[ROUE DE FORTUNE] un mythe décourageant

Quand Jacques Le Goff explicite le mythe circulaire de la Roue de Fortune, il en souligne le caractère décourageant, et même, selon lui, "réactionnaire" : rien n'est stable, tout passe, tempus fugit, aucune sécurité, il ne faut rien espérer du monde, et donc il vaut mieux se contenter de son sort. Le célèbre médiéviste précise aussi la manière dont le Moyen Age a, malgré tout, échappé à ce tournoiement immobilisant : en donnant un sens au temps. Les médiévaux percevaient le déroulement linéaire du temps, depuis la Création en passant... [Lire la suite]

06 juillet 2017

Fortune et Infortune (iconographie)

L'allégorie de la Fortune est parfois dédoublée : Fortuna (la bonne fortune, le bonheue, la réussite) et Infortunium (la fortune adverse, l'infortune, le malheur). Exemple : les deux gravures sur cuivre de Sebald Beham (Nüremberg 1500 - Francfort 1550) Carte X ROVE DE FORTVNE [#]   Sebald BEHAM "Fortuna" (La Fortune) gravure, 1541 - Coll. Rosenwald, National Gallery, Washington Symboles "positifs" : la femme vient de monter un escalier, elle marche vers la droite de l'image, elle a une palme à la main, sur la roue de fortune... [Lire la suite]