carte XV LE DIABLE (sommaire) [#]

Dom Paul BENOIST D'AZY, o.s.b. : Les Anges Ed. du CERF 1952 - Imprimatur : 8/12/1951
chap. VI de l'ouvrage collectif Initiation Théologique (t. II) par un groupe de théologiens 
[extrait pp. 273-276 - intertitres, illustrations et mots-clefs dûs au blog]//////////////

Extrait précédent : Les anges fidèles -------> cf. [#]
Le démon

A côté des anges fidèles apparaissent dans la révélation les ANGES DECHUS. Comme les premiers, ils nous sont surtout connus par leurs interventions dans notre monde humain; les données sont cependant suffisantes pour éclairer leur physionomie et par suite leur action. Les diverses religions ont presque toutes affirmé l'existence d' êtres MAUVAIS, mais c'est dans la révélation chrétienne qu'ils se montrent sous leur véritable aspect.

 

1 - Le démon dans les Ecritures


Dès le Paradis terrestre (Genèse, 3) # le serpent se glisse séducteur, menteur et homicide (Apocalypse, 12,9 #; Jean, 8,44 #); peut-être par souci de sauvegarder le monothéisme, les auteurs de l'Ancien Testament ne le mettent que rarement en scène; son action se précise cependant peu à peu, toujours haineuse, mais incapable de franchir les limites tracées par Dieu (Job, 1, 2) #.

Job tourmenté - Speculum Hum Salv mi XVe s - BnF Fcs MS 118 Fol 25Job tourmenté par Satan
Miniature
Speculum Humanae Salvationis
milieu XVe s.
BnF Ms Français 188 Folio 25
mandragore.bnf.fr

 Il faut attendre le Nouveau Testament pour que son visage se dévoile tout-à-fait dans la lutte qui va s'engager. Le Christ Fils de Dieu vient jeter dehors le Prince des Ténèbres (Jean, 12,31 #), détruire l'empire que Belzébuth a établi avec ses compagnons de mal (Luc, 11, 14-22) #.

Le combat prend de suite un caractère direct et quasi personnel. La triple tentation au désert (Matthieu, 4, 3-11#) manifeste à la fois et la puissance du démon sur la matière, et la faiblesse réelle de ses suggestions sur l'homme, et sa soif de domination sacrilège, et son ignorance de la véritable identité du Christ. (les paroles des démons : "Nous savons que tu es le Saint de Dieu", ne prouvent pas nécesairement qu'ils avaient reconnu le Verbe Incarné)

De nombreux cas de possession témoignaient alors de son empire : aussi le Christ malgré leur rage expulse-t-il les esprits mauvais, aussi donne-t-il ce pouvoir à ses disciples en signe de leur mission. (Marc, 6,13 #; Marc 16,15-18 #; Matthieu, 1,8 #). Par ailleurs il nous décrit clairement l'ennemi de Dieu (Luc, 10, 17-20) # qui ôte la semence divine du coeur des hommes (Luc, 8,12) #, qui sème l'ivraie dans le champ du Père de famille (Matthieu, 13, 24-30; 35-42) #, qui s'acharne contre l'oeuvre de vie (Matthieu 12, 43-45) # ...

-----> volonté d'emprise, exemple grotesque dans "Mrs Y guru", d'après Marcelle Auclair [#]

 

 

Descente aux limbes-Speculum Hum Salv mi-XVe s - BnF Ms Fcs 188 fol33vLa descente aux limbes
(le démon vaincu par le Christ ressuscité)

Miniature
Speculum Humanae Salvationis
milieu XVe s.
BnF Ms Français 188 Folio 33v
mandragore.bnf.fr

------> drapeau croisé, cf. [#]
------> Résurrection du Christ, cf. [#]

 

Vains efforts car il est déjà jugé et vaincu, il devra à la fin des temps regagner l'enfer en compagnie des damnés (Matthieu, 25, 41) #. Un instant il semble triompher dans la Passion (Jean, 14,30 #). C'est en réalité l'heure de sa défaite et de la délivrance des hommes (Epître aux Colossiens, 7, 13-14 ; Epître aux Hébreux, 2, 14-15 #).

Après l'Ascension le combat reprend sur terre et l'Apocalypse en dépeint les épisodes en de vastes tableaux symboliques, depuis la chute du dragon et de ses anges (Ap., 12, 7-12) #, jusqu'aux persécutions multiples qu'il infligera à l'Eglise par ses affidés; finalement le "Verbe de Dieu" triomphera et les armées du ciel rejetteront leurs ennemis dans "l'étang de feu et de soufre" (Ap., 19, 20) #.

 

 2 - Le démon dans la tradition de l'Eglise catholique

 

Chute des anges déchus - Speculum Hum Salv mi XVe s - BnF Ms 118 Fol 5vLa chute des anges rebelles en enfer
Miniature
Speculum Humanae Salvationis
milieu XVe s.
BnF Ms Français 188 Folio 5v
mandragore.bnf.fr

------> Marmite des enfers, cf. [#]
------> Bouche infernale, cf.

Comme pour les bons anges, la tradition patristique ne s'affirme que lentement; des apocryphes comme le livre d'Hénoch jettent longtemps le trouble au sujet de leur entière spiritualité; cependant les points essentiels se précisent à propos de certains textes de l'Ecriture (Isaïe, 14, 12-16 ; Ezéchiel, 28,1-20 #) : Dieu avait créé tous les anges justes et bons; certains par leur faute sont tombés et subissent désormais un châtiment éternel.
------> Histoire des livres apocryphes [#][#]

Même discrétion dans l'intervention du Magistère qui vise plus à réfuter les erreurs et à guider la piété des fidèles qu'à fournir matière à spéculation. Il affirme la déchéance coupable et la punition éternelle des démons, indique leur caractère spirituel, signale leurs attaques contre les hommes. Là encore, la vie chrétienne, et spécialement la liturgie, complètent l'enseignement direct. Ouvrons le Rituel : Exorcismes du Baptême pour les adultes et pour les enfants, prières pour la recommandation de l'âme, cérémonies et formules pour chasser le démon, tout respire la lutte. L'issue est certaine, le démon se voit contraint de s'incliner et de "rendre honneur à Dieu, à Jésus-Christ et à l'Esprit Saint"; mais quelle souple intelligence pour se dissimuler, quelle persévérance tenace dans la haine, quelle force à la fois terrible et impuissante !

Tel est en effet le tableau que nous trace de l'ange déchu une saine théologie; les révélations et l'expérience des saints, les paroles du démon lui-même par l'intermédiaire des possédés en confirment les conclusions. Il est le Maudit, frappé d'une peine éternelle dont le jugement général ne sera que la manifestation et l'accroissement (2Pi., 2, 4) #. Crispé dans son orgueil, fixé dans son péché qu'il continue à aimer, il se dresse en vain contre l'obstacle; malgré la persuasion que ses efforts sont inutiles, il continue à vouloir ce qui l'a perdu : son indépendance, le refus de sujétion à Dieu; d'où un déchirement intime et sans fin. 

 

3 - Ange déchu, à jamais privé de son bonheur véritable

Mais précisément pourquoi reste-t-il le Mauvais, sans cette possibilité de repentir qui fut offerte à l'humanité ? Parce que en dernière analyse, le temps de son épreuve est terminé, il ne reçoit plus la grâce sans laquelle nul ne peut aller au Père. Cette privation s'accorde d'ailleurs avec la nature même de l'être spirituel. L'ange, affranchi des passions, incapable de se tromper dans son domaine propre, se donne tout entier dans son action sans pouvoir revenir en arrière; l'homme au contraire, alourdi par son corps, marche d'un pas plus lent et hésitant; ne convenait-il pas qu'ils fussent traités par Dieu de façon analogue dans l'ordre surnaturel ?

On peut indiquer un autre "motif" pour justifier à notre égard un pardon qui ne fut pas proposé à l'ange pécheur. L'ange, absolument indépendant des autres esprits ne devait entraîner directement que lui dans sa chute; Adam, future souche de la race humaine, entraînait des milliards d'êtres humains dont le destin surnaturel était lié au sien. Cette responsabilité collective nous apparaît parfois difficile à admettre, la transmission du péché originel nous semble une injustice ... La loi de solidarité n'a-t-elle pas au contraire joué en notre faveur pour empêcher un abandon complet ?

 

regions de enfer - Speculum Hum Salv - mi XVe s - BnF Fcs Ms 118 Fol 32 vLes régions de l'enfer
(purgatoire, limbe, enfer des damnés)
Miniature
Speculum Humanae Salvationis
milieu XVe s.
BnF Ms Français 188 Folio 32v
mandragore.bnf.fr

Le délaissement de l'ange est si total qu'il n'est même plus capable de cette première démarche vers Dieu que constitue la foi. En vain est-il comme aveuglé par la présence naturelle de Dieu vengeur; en vain a-t-il toujours en lui la parole divine autrefois entendue; il ne croit plus au surnaturel de cette foi fervente qui exige un premier élan vers la vérité tenue pour un bien, et un bien souverainement désirable; il ne croit pas de cette foi qui convertit, c'est-à-dire commence à orienter l'être tout entier dans une direction nouvelle; mais il croit de cette foi contrainte et haineuse qui s'incline devant la preuve pour mieuxrefuser l'adhésion du coeur.
-----> cf. St François de Sales [#]


"Les démons croient et ils tremblent"
(Lettre de l'Apôtre Jacques, 2, 20)
# [NdW : verset 19 et pas 20],
et sur terre certains apostats haineux et persécuteurs nous en offrent le spectacle.

Enfin le démon demeure le Malin, qui a conservé toute l'acuité naturelle de son intelligence. Parfaitement au courant des lois de l'univers, disposant à son gré de la matière, il serait le maître de l'univers, si Dieu le permettait ... Nous voilà loin des conceptions grotesques et puériles qui trop souvent font place ensuite à un scepticisme total.
------> Satan et la Providence, extrait d'un autre chapitre dû au même auteur, cf. [#]

Ange déchu, le démon reste un être splendide et puissant, mais à jamais exclu de son bonheur véritable.

N.B. :
les citations de la Bible de ce texte sont aiguillées par le blog vers le site de la Bible catholique pour la liturgie en monde francophone, www.aelf.org

[fin de l'extrait] ////////////////////////////////////////////////////////////////////
Même ouvrage, même auteur, autres extraits cités dans le blog :

chapitre VI Les Anges : les anges, initiation théologique [#]
chapitre X Les Anges et le gouvernement Divin : Satan et la Providence [#]

 

 L  I  E  N  S

Livres apocryphes : www.larousse.fr/encyclopedie/litterature/apocryphes/171003
Le canon de Muratori : fr.wikipedia.org/wiki/Fragment_de_Muratori
www.newadvent.org/cathen/10642a.htm (en Anglais)
Pères de l'Eglise (auteurs et textes) : www.patristique.org/